RE-INFORMATION. Syrie: prise de la base 80, près d’Alep. Journal de Syrie du 10-11-2013

===
RE-INFORMATION
===

Allain Jules

armée syrienne

Les troupes gouvernementales ont repris le contrôle total de la base militaire 80 près de l’aéroport international de la ville d’Alep (nord). Contrairement  aux affirmations des mainstream, cette base, stratégique dans la région, était détenue par les rebelles depuis le mois de février. Souvenez-vous, tôt ce matin, nous nous interrogions sur  la « Victoire rebelle à Alep ? ». Voici notre propos à cet effet:

Voir l’article original 337 mots de plus

REVOLUTION ARABE. Afrique: après l’enfumage, le début de la grande désillusion

Allain Jules

tunisiIls exhalent enfin le parfum nauséabond à eux proposé, ces effluves enivrantes qui portèrent au pouvoir, les Frères musulmans. De Tunisie en Égypte, en passant par la Libye, qui est un cas particulier avec la plus grande manipulation médiatique qui soit. Pas besoin de faire la radioscopie actuelle de ces sociétés, malgré les cochonneries des médias occidentaux, rien n’y fait. Comme le disait le sage Haoussa, « le mensonge peut courir cent ans mais la vérité le rattrape en un jour ».

Voir l’article original 646 mots de plus

vous pouvez « sourire » … nous vous « surveillons » …

Européens … nous vous « observons » pour votre « bien »

===

La surveillance de masse UE ? Pour  qui ? pour quoi ?

===

Le service des études du Parlement européen a commissionné un rapport sur les programmes de surveillance de masse dans l’Union européenne. Ce document expose les données connues sur cinq États membres (Allemagne, France, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède) et s’interroge sur leurs conséquences en matière de démocratie.

En premier lieu, il établit que seuls quatre de ces États disposent d’un programme de ce type (pas les Pays-Bas), mais que le Royaume-Uni y consacre un budget sans commune mesure avec celui des autres.

Surtout il questionne le finalité de cette pratique nouvelle. Il observe que seuls les régimes autoritaires ont répondu à cette interrogation et que les États démocratiques n’offrent que des réponses vagues.

Enfin, il souligne, après les révélations d’Edgar Snowden sur les pratiques de la NSA états-unienne, que les Traités européens permettent au Parlement de se saisir de ce problème et que son silence porterait gravement atteinte à la confiance des Européens dans leurs institutions.

===

National Programme for Mass Surveillance of Personal Data in EU Member States and their Compatibility with EU Law, Parlement européen, octobre 2013, 79 p.

===

source = http://www.voltairenet.org/article180940.html

L’accord transatlantique est une attaque frontale en règle contre la démocratie

L’accord transatlantique est une tromperie organisée contre les citoyens, comme seul les USA peuvent truander depuis leur création.
===
De la force de la raison, aux raisons de la force.

Réseau International

Bruxelles n’a rien dit à propos d’un traité qui permettra aux entreprises rapaces de subvertir nos lois, nos droits et notre souveraineté nationale

marche-transatlantique-2-593feVous souvenez-vous de ce référendum pour décider si nous devions créer un marché unique avec les Etats-Unis ? Vous savez, celui qui demandait si les grandes entreprises devaient obtenir le pouvoir de terrasser nos lois ! Personnellement, je ne m’en souviens pas. [.] Car il aurait dû y en avoir un, n’est-ce pas ?

[À ce jour, aucun pays de l’Union Européenne n’a prévu de consulter ses citoyens sur l’accord de libre échange transatlantique. En France, seul le Front de Gauche demande la tenue d’un référendum – NdT.][1]

Après tout ce tourment pour savoir si nous [les Britanniques] devions ou non rester dans l’Union Européenne, le gouvernement [britannique] ne cèderait pas notre souveraineté à quelque institution obscure et non démocratique sans nous consulter. Le ferait-il ?

Voir l’article original 1 394 mots de plus