Les débris de Fukushima n’existent pas

Un champ de débris avoisinant le million de tonne dérive dans le Pacifique et s’approche de la côte Ouest des USA …

Collège des Visionnaires

Nous sommes tous concerné par les débris de Fukushima. Depuis maintenant deux ans, malgré les tergiversations de la classe politique, aidé par les médias, que la situation est sous contrôle – ils mentent et/ou se mentent à eux-mêmes -, tout semble indiquer le contraire.

Un champ de débris avoisinant le million de tonne dérive dans le Pacifique et s’approche de la côte Ouest des USA.

Sans pour autant s’abandonner à la panique hystérique, les débris de Fukushima émettent des radiations. C’est donc environs un million de tonne de débris radioactifs qui s’approche des côtes des États-Unis.

Le risque sanitaire est évident. Et surtout, la capacité de l’humanité d’être peu avare en sa survie frise la psychose suicidaire.

Nous constatons alors que depuis le début de l’incident, le 11 mars 2011 :

– L’indice NIKKEI 225 se comporte comme un marché de bulle.

– Le PIB par habitants augmente, signe que le…

Voir l’article original 98 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s