Le capital n’est jamais apatride

Le capital n’est jamais apatride

Quartiers libres

« totalLes firmes multinationales n’ont de multinational que le mode de fonctionnement.

Elles sont étroitement liées aux gouvernements des pays d’origine.

C’est là qu’elles ont généralement leur siège, leurs capitaux (même par paradis fiscal interposé, puisque de nombreux paradis fiscaux sont dépendants de pays occidentaux, chaque pays occidental possédant son ou ses paradis fiscaux, dont il contrôle la politique étrangère, la monnaie, l’économie,la police, etc.), leurs employés les plus précieux.

Voir l’article original 97 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s