INJUSTICE – LIBYE. La fille d’Abdallah al-Senoussi parle : « J’en appelle à la France »

===

Allain Jules

Anour al-SenoussiCe jeudi 24 octobre, la Chambre d’accusation du tribunal de Tripoli doit statuer sur le sort judiciaire d’une vingtaine de caciques du régime déchu de Mouammar Kadhafi. A commencer par Seïf al-Islam, fils cadet et héritier présomptif du défunt Guide et Abdallah al-Senoussi, patron des services de renseignement et beau-frère par alliance de ce dernier, arrêté à l’aéroport de Nouakchott (Mauritanie) le 17 mars 2012 en possession d’un faux passeport malien, et extradé vers la Libye le 5 septembre de la même année.  

Voir l’article original 970 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s