Accord d’Oslo (13 septembre 1993)

Aménagements de l’autonomie provisoire

Le gouvernement de l’État d’Israël et l’équipe de l’OLP (de la délégation Jordano-palestinienne à la Conférence de la paix sur le Moyen-Orient, la « délégation palestinienne »), représentant le peuple palestinien, sont convenus qu’il est temps de mettre fin à des décennies d’affrontement et de conflit, de reconnaître leurs droits légitimes et politiques mutuels, et de s’efforcer de vivre dans la coexistence pacifique et la dignité et la sécurité mutuelles et de parvenir à un règlement de paix juste, durable et global ainsi qu’à une réconciliation historique par le biais du processus politique convenu.

En conséquence, les deux parties souscrivent aux principes suivants :

suite – http://www.voltairenet.org/article153324.html

Le gouvernement de l’État d’Israël et l’équipe de FOLP (de la délégation jordano-palestinienne à la Conférence de la paix sur le Moyen-Orient) (la « délégation palestinienne »), représentant le peuple palestinien, sont convenus qu’il est temps de mettre fin à des décennies d’affrontement et de conflit, de reconnaître leurs droits légitimes et politiques mutuels, et de s’efforcer de vivre dans la coexistence pacifique et la dignité et la sécurité mutuelles et de parvenir à un règlement de paix juste, durable et global ainsi qu’à une réconciliation historique par le biais du processus politique convenu. En conséquence, les deux parties souscrivent aux principes suivants :

suite – http://www.axl.cefan.ulaval.ca/asie/israel_Oslo.htm

Les Etats-Unis et Israël en quête de consensus

suite – http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/05/20/les-etats-unis-et-israel-en-quete-de-consensus_1195744_3218.html

« Non seulement les Blancs sont coupables d’être passés à l’offensive, mais, par certaines manœuvres habiles, ils ont réussi à contrôler les réponses que les Noirs apportaient à leurs provocations. Non seulement ils ont donné des coups de pied aux Noirs, mais ils leur ont aussi dicté de quelle manière ils devaient réagir à ces coups de pied. Depuis longtemps, le Noir écoutait patiemment les avis qu’on lui prodiguait quant à la meilleure façon de répliquer aux coups de pied. Avec une lenteur douloureuse, il commence aujourd’hui à montrer des signes qu’il relève de son droit, que dis-je, de son devoir, de répliquer aux coups de pied de la manière qui lui paraît appropriée. » – – Steve Biko.

suite – http://www.mondialisation.ca/gaza-2009-de-la-n-cessit-de-d-manteler-l-autorit-palestinienne/12764

Des responsables israéliens et de l’OLP se rencontrent à Oslo, capitale de la Norvège, où les négociations de paix, menées secrètement, se poursuivent. C’est ainsi que le 9 septembre 1993, deux lettres sont signées par Yasser Arafat et adressées, l’une à Rabin et l’autre au ministre norvégien des Affaires étrangères Johan Jorgen Holst. Dans la première, Arafat reconnaît le droit pour Israël de vivre dans la paix et la sécurité, il accepte les résolutions 242 et 338 et souhaite avancer dans les négociations de paix. Rabin répond à la lettre d’Arafat le 10 septembre et reconnaît l’OLP comme le « représentant du peuple des palestinien », et dit accepter de traiter avec elle pour les négociations de paix. Dans la seconde missive, Arafat annonce vouloir mettre fin à l’intifada.

suite – http://www.lesclesdumoyenorient.com/Accords-d-Oslo-I.html

La faillite du processus engagé le 13 septembre 1993 à Washington par Yitzhak Rabin et Yasser Arafat n’est pas un accident, soutient Julien Salingue (Paris 8): elle était « inscrite dans l’esprit et la lettre » des accords d’Oslo, qui n’ont pas rompu avec « les logiques à l’œuvre dans les territoires palestiniens au cours des décennies précédentes » mais ont au contraire permis « une réorganisation du dispositif d’occupation israélienne ». Julien Salingue participera au débat organisé mercredi 18 septembre avec Elias Sanbar, ambassadeur de la Palestine à l’Unesco, Cédric Gerbehaye, photographe et auteur du web-documentaire « Broken Hopes, Territoire palestinien occupé : vingt ans après les accords d’Oslo » et Pierre Puchot, journaliste à Mediapart. Cette rencontre sera animée par Edwy Plenel.

suite – http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/120913/oslo-20-ans-apres-il-n-y-jamais-eu-de-processus-de-paix

Dans une entrevue de 20012, ne sachant pas que les caméras tournaient, Netanyahou s’est vanté d’avoir fait échouer les accords d’Oslo au moyen de fausses représentations et d’ambiguïtés.

À cette époque, il a déclaré : « J’interpréterai les accords de telle manière qu’il sera possible de mettre fin à cet emballement pour les lignes d’armistice de 67. Comment nous l’avons fait? Personne n’avait défini précisément ce qu’étaient les zones militaires. Les zones militaires, j’ai dit, sont des zones de sécurité; ainsi, pour ma part, la vallée du Jourdain est une zone militaire. »3

En disant cela Netanyahou n’a fait que poursuivre la ligne des Premiers Ministres qui l’ont précédé, notamment le Premier Ministre de gauche, Yitzhak Rabin qui, le 5 octobre 1995, lors de son dernier discours devant les parlementaires israéliens à la Knesset a déclaré :  » la frontière de sécurité de l’État d’Israël sera située dans la vallée du Jourdain, dans le sens le plus large du terme « 4

Gideon Levy, du journal Haaretz, a dit à propos de cette vidéo : « Cette vidéo aurait du être interdite à la diffusion aux mineurs. Cette vidéo aurait du être montrée dans chaque foyer en Israël, puis envoyée à Washington et à Ramallah. L’interdiction de visionner pour des enfants afin de ne pas les corrompre, et la distribution dans le pays et dans le monde pour que tous puissent voir qui dirige le gouvernement d’Israël. »3

source – https://fr.wikipedia.org/wiki/Accords_d%27Oslo

Pschitt !   https://fr.wikipedia.org/wiki/Pschitt

Publicités

Syrie : Si l’initiative n’était venue de la Russie, nous n’aurions pas travaillé en vue de la signature de la « Convention sur l’interdiction des armes chimiques » Par Bachar al-Assad

Réseau International

Entretien accordé par le Président Bachar Al-Assad à Russia 24

 Interview Assad

Russia 24 : Monsieur le Président, je vous remercie d’avoir accordé cet entretien à Russia 24. Pourquoi la Syrie a-t-elle accepté, si vite, l’ « Initiative russe » et donc de soumettre ses armes chimiques au contrôle international ?

La Syrie a soumis, il y a plus d’une dizaine d’années, une proposition à l’Organisation des Nations Unies ayant pour but de débarrasser le Moyen-Orient des armes de destruction massive [ADM]. Ceci parce que c’est une région instable… une « région de guerres » depuis des décennies, voire des siècles… la vider de toutes les armes non conventionnelles contribuerait à la stabiliser. À l’époque, les États-Unis avaient fait obstacle à cette proposition. C’est donc pour nous « un principe » de ne pas croire que les armes de destruction massive au Moyen-Orient soient une chose positive. Nous pensons tout à fait le contraire dans la mesure où nous cherchons…

View original post 2 144 mots de plus

MYTHOMANIE & SCANDALE. Syrie : Kerry, McCain, et la « chercheuse » menteuse

Allain Jules

Vous ne lirez jamais ce qui suit dans un média mainstream français. Lors des pourparlers de paix entre Russes et Américains qui ont débuté à Genève, pour faire bonne figure, le Secrétaire d’Etat américain John Kerry a tout de go dit à son homologue russe qu’il ne croyait pas un seul mot à ses dires. C’est d’une drôlerie sans fin. En effet, les accusations contre la Syrie reposent sur les dires d’une jeune américaine, Elisabeth O’Bagy, chercheuse de 26 ans, prétendument docteur diplômée de l’Université de Georgetown, l’une des plus prestigieuse au monde. En réalité, elle n’a même pas son doctorat et ne serait jamais passée par Georgetown.

View original post 356 mots de plus

AL QAIDA made in USA

Rafraichissez vous la mémoire pour comprendre tout le cynisme étatsunien en Syrie. Souvenirs, souvenirs ! 
Le 11 septembre 1973, la CIA destituait le président chilien Salvador Allende, en commanditant un coup d’Etat dans lequel l’armée chilienne joua le rôle de la gâchette au service des Etats-Unis. Quelques semaines seulement après l’élection du président chilien, en 1970, Henry Kissinger, le chef de la diplomatie étatsunienne, confiait au directeur de la CIA: «  Nous ne laisserons pas le Chili partir à l’égout« .  De son côté, le président Richard Nixon confiait: » J’ai décidé que nous allions sortir Allende. C’est une ennemi. Tout est permis au Chili. Foutez lui un coup de pied aux cul, ok ? «  
En Juillet 1973, soit 2 mois avant le coup d’Etat militaire, le président étatsunien évoquait un coup d’état en compagnie de Kissinger:  » Si seulement l’armée pouvait trouver quelques personnes derrière elle. »

Mieux, le 16 septembre 1973, soit 5 jours après le coup d’état ayant coûté la vie au président chilien, Kissinger  et Nixon se congratulaient.Le premier affirmait:  » L’Affaire au Chili se concrétise.Et bien sûr, la presse se lamente parce gouvernement pro-communiste a été renversé. » Le second confiait:  » Nous l’avons fait, comme vous savez, notre main n’apparaît pas ».  Kissinger poursuivait:  « Nous ne l’avons pas fait. Ou plutôt, nous avons aidé (…), nous avons créé les meilleures conditions possibles ». Et Nixon lâchait : « Voilà, et c’est comme cela que nous allons le présenter ». 
Pis, en octobre 1973, soit un mois après le sanglant coup d’état, alors que la répression organisée par le pouvoir militaire avait provoqué  plus de 3000 morts, Henry Kissinger écrivait:« Aussi désagréables que soient ses actes, le gouvernement de Pinochet est meilleur pour nous que ne l’était Allende ». ( S

Amen !, God bless USA !

Le moins qu’on puisse, c’est que les Etats-Unis n’ont pas changé leur logiciel en matière de relations internationales, loin de là. Voilà qui explique la volonté étatsunienne de faire main basse sur le Proche et Moyen Orient, quitte à armer, former et soutenir financièrement les terroristes fondamentalistes dans le projet conspirationniste baptisé  » Printemps arabe ». Comme quoi, l’agression contre la Syrie démontre, s’il le fallait, que l’occident, à commencer par son porte flambeau, change d’alliés en fonction de ses intérêts économiques et géostratégiques. Tout s’explique. 
A2N

Le coup d’Etat militaire silencieux qui s’est emparé de Washington (The Guardian)

KKK made in USA
Napalm made in USA
Phosphore made in USA
Guerre made in USA
Choc made in USA
Chaos made in USA
Tromperie made in USA

Réseau International

Tribune libre Palestine-Al-Quds

Cette fois, c’est la Syrie. La dernière fois c’était l’Irak. Obama a choisi d’accepter l’ensemble du Pentagone issu de l’ère Bush : guerres et crimes de guerre inclus.

Sur mon mur est affiché la première page du Daily Express datée du 5 Septembre 1945 avec les mots : « Ceci est un avertissement au monde entier. » Ainsi commence le témoignage rédigé par Wilfred Burchett depuis Hiroshima. C’était le scoop du siècle. Pour son voyage solitaire et périlleux en défi des autorités d’occupation américaines, Burchett fut cloué au pilori, y compris par ses collègues embarqués. Il avait averti qu’un acte prémédité d’assassinat en masse à une échelle historique venait de marquer le début d’une nouvelle ère de terreur.

A présent, presque chaque jour, les faits lui donnent raison. Le caractère intrinsèquement criminel de la bombe atomique est corroborée par les Archives nationales américaines et les décennies qui ont suivi de militarisme…

View original post 1 132 mots de plus

Laurent Louis appelle au soutien pour continuer ses actions dissidentes !


Si nos élus prenaient EXEMPLE, chaque chose serait différente, MAIS … la servitude volontaire court toujours.

Réseau International

kamerleden-willen-laurent-louis-niet-horen-id2829434-1000x800-nLaurent Louis appel au soutien pour continuer ses actions dissidentes ! @Laurent_louis

Laurent Louis compte sur le soutien des internautes pour maintenir la voix des sans voix, au parlement
 
Il est actuellement le seul député en  Europe  à défendre avec courage, les convictions et l’intérêt du peuple Belge mais au delà, des peuples en Europe.

Il a en particulier défendu des positions honorables avec vigueur et détermination, en prenant la parole :

  • Contre la pédophilie d’élite
  • Contre l’ingérence au Mali,
  • Pour soutenir la dissidence française
  • Contre la guerre en Syrie,

laurent_louis_un_belge_qui_redore_les_couleurs_de_la_belgique

Laurent_louis_appel_au_soutien

http://bestofactus.blogspot.fr/2013/09/laurent-louis-appel-au-soutien-pour.html

View original post

Syrie : quand les morts se réveillent en plein tournage vidéo !


no comment

Réseau International

Al-Jazira-la-chaîne-de-la-division-aux-poubelles-de-lHistoireLa guerre de Syrie est, pour tous ceux qui sont loin du théâtre des opérations, surtout une guerre d’images. Avec la quantité astronomique de vidéos dont nous sommes inondées depuis plus de deux ans, il était fatal que quelques couacs échappent aux producteurs.

Voici un petit rush qui a échappé à la vigilance d’Al Jazzera (ou peut-être Al Arabiya ?).  Ça ne changera rien dans la façon de voir les choses chez les fans d’Obama et de Hollande, mais pour les autres, c’est une petite occasion de se marrer un peu.

View original post