Facebook dévoile les requêtes indiscrètes des gouvernements européens

L'actualité européenne

images (1)Les États membres de l’UE ont adressé à Facebook un certain nombre de requêtes sur les données de leurs ressortissants. Le réseau social a dévoilé le nombre et l’origine de ces demandes.

Voir l’article original 466 mots de plus

USA : Restrepo

Restrepo is a 2010 documentary film about the Afghanistan war, directed by American journalist Sebastian Junger and the late British/American photojournalist Tim Hetherington.

The film explores the year that Junger and Hetherington spent in Afghanistan on assignment for Vanity Fair,[3] embedded with the Second Platoon, B Company, 2nd Battalion, 503rd Infantry Regiment (airborne), 173rd Airborne Brigade Combat Team of the U.S. Army in the Korangal Valley. The 2nd Platoon is depicted defending the Observation Post (OP) named after a platoon medic who was killed earlier in the campaign, PFC Juan Sebastián Restrepo, a Colombian-born naturalized U.S. citizen.[4]

source – https://en.wikipedia.org/wiki/Restrepo_%28film%29

http://restrepothemovie.com/

USA: A nation behind bars

Avec plus de deux millions de personnes incarcérées, les Etats-Unis détiennent le triste record du plus haut taux de détenus comptabilisés au monde. Ce document propose de découvrir la réalité de cet univers carcéral surpeuplé, aujourd’hui en crise et qui menace d’exploser à tout moment.

http://www.programme-television.org/recherche/?q=prison+nation

20h45 samedi 07 septembre 2013

Une nation derrière les barreaux

Prison Valley ou l’ industrie de la prison … … …

L’ ultralibéralisme d’une idéologie folle et décadente.

Une autre vision d’un nouveau monde perdu a la sauce « América ».

https://raimanet.wordpress.com/2013/05/04/usa-la-limite-impensable-du-liberalisme-de-la-folie/

Bon voyage en enfer-me-ment.

John Kerry : USA la main armée du diable

Un mensonge répété reste un mensonge, répété sans fin, il devient une réalité …

Au cours d’une réunion avec les 28 ministres des Affaires étrangères des pays de l’UE, M. Kerry « a indiqué qu’il ferait état devant l’équipe (du Conseil) de sécurité nationale, soit le cabinet de politique étrangère de la Maison Blanche, des recommandations de certains des membres de l’UE d’attendre les résultats de l’inspection de l’ONU », a expliqué à l’AFP ce responsable du département d’Etat.

Mais le chef de la diplomatie américaine a « également dit clairement que les Etats-Unis n’avaient pas décidé d’attendre » ce rapport pour éventuellement agir, a précisé ce diplomate présent dans la salle de négociations dans la capitale lituanienne.

M. Kerry a tenté samedi de convaincre l’Union européenne d’appuyer l’idée de frappes sur la Syrie, au lendemain d’un G20 où le président Barack Obama n’a pas réussi à obtenir un large soutien sur ce projet. La plupart des 28, à l’exception de la France et du Danemark, sont très réticents, voire opposés, à une action militaire.

source – http://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-Etats-Unis-n-attendront-pas-le-rapport-de-l-ONU-pour-frapper-20012.html#forum518689

https://raimanet.wordpress.com/2013/03/17/la-honte/

PARTI PRIS. Syrie: Barack Obama perd son sang-froid et traite Vladimir Poutine d' »âne » et de « connard ».


Go home !

Allain Jules

obama-putin-

SAINT-PETERSBOURG, Russie – Vladimir Poutine a, comme tout le monde d’ailleurs, fait du proverbe français « qui dit un mensonge en dit cent », une logique implacable, pour dire non à Barack Obama et sa « guerre humanitaire » -triste oxymore-, en Syrie. Obama prend finalement les autres pour des demeurés. Il veut faire passer le G20 pour une institution internationale avec son communiqué insensé des 11 pays qui sont « pour » pour les frappes. Quelle tâche ! Une vraie passe d’armes a eu lieu à Saint-Petersbourg quand, le mythomane et pousse-au-crime américain, n’arrivant pas à convaincre car, n’ayant aucune preuve de ce qu’il avance, se lâcha. Et dire que ce clown est encore défendu par des négrophiles invétérés. Ambiance.

Voir l’article original 542 mots de plus

POESIE. Syrie: « Mes Preuves, Mes Mensonges », un poème de François Hollande.

Un mensonge répété dix fois reste un mensonge répété dix mille fois, il devient une vérité. AH.

Allain Jules

Le président de la République se découvre une âme de poète. Brillant étudiant dans le passé, doué en tout, il n’avait jamais mis ses beaux mots sur le papier. Désormais, c’est fait. Nous avons le grand plaisir de vous faire partager ce poème haut en couleurs de l’illustre, intitulé, « Mes Preuves, Mes Mensonges ». Néanmoins, soyez-en sûr, ce n’est ni du Baudelaire ni du Verlaine mais, du François Hollande. Pas d’alexandrin, ni de vers, encore mois d’anaphore. Donc,  aucune contrainte formelle d’ordre métrique. 

Voir l’article original 181 mots de plus