Droits de l’homme, démocratie et tutti quanti

Ceux qui, à tout bout de champ, vous brandissent à la face les droits de l’homme, la démocratie et tutti quanti, sont les premiers à les bafouer et à les balayer de leur chemin, à n’en pas tenir compte dès lors que ces « principes » – considérés comme « sine qua non » par ceux-là mêmes qui prétendent nous donner des leçons et nous enseigner les libertés – constituent une entrave à leur stratégie et à leurs objectifs géopolitiques. Il est devenu, dès lors, prioritaire de liquider le régime de Bachar Al Assad.

Aussi, le scénario est désormais parfaitement huilé, les protégés de l’Occident commettent des horreurs à charge pour ce dernier de monter au créneau et de crier au crime contre l’humanité commis par celui que l’on veut mettre au banc de la société humaine, en l’occurrence, le régime syrien. Or, depuis le massacre de Houla du 25 mai 2012, et la tentative d’en attribuer la paternité au régime de Bachar Al Assad, on sait que l’Occident – soutenu par ses vassaux du Qatar et de l’Arabie Saoudite – ne reculera devant aucun forfait pour abattre le seul régime arabe du Moyen- Orient qui n’est pas encore « normalisé » et mis sous la férule des Américains et des Israéliens.

Prenez une carte du Moyen-Orient et regardez. C’est plus éloquent et plus explicite que les textes les plus érudits. Cette place forte non contrôlée et qui lui échappe fait, selon l’Occident, désordre et il y avait urgence à y mettre le holà. La démocratie, la protection des peuples ? Tout cela c’est de la frime. Seul l’intérêt économique et géostratégique des États-Unis et de l’Occident a un sens. De fait, faut-il rappeler que dans les bagages des envahisseurs américains de l’Irak en 2003, il y avait les pétroliers texans qui ont fait main basse sur l’or noir irakien ? Le littoral méditerranéen de la Syrie regorge de gaz off-shore. Ceci aussi explique sans doute cela.

C’est cela le vrai drame et le vrai scandale de notre monde en ce début du IIIe millénaire. Mais pas que ça ! Que dire des propos du chef de la diplomatie saoudienne, le prince, Fayçal al-Saoud, qui assurait : « La situation recommande une attitude ferme et sérieuse pour mettre fin à la tragédie humaine du peuple syrien. » Quand a-t-il été aussi ferme lorsque Israël massacrait les Palestiniens ? Le ministre saoudien ajoute que le régime de Bachar al-Assad a « perdu son identité arabe ». Le comble !

La question qui se pose aujourd’hui, est bien de savoir ce qui reste d’arabe dans le Royaume de la « Saoudie » (faut-il encore le faire précéder du mot « Arabie » ?) qui est totalement asservi aux intérêts anglo-saxons ?

Karim MOHSEN

* http://www.lexpressiondz.com/edito/180141-le-scandale-du-iiie-millenaire.html
URL de cet article 22129
http://www.legrandsoir.info/le-scandale-du-iiie-millenaire.html

Syrie : États-Unis = 60% contre une intervention

La population mondiale défavorable à une action militaire contre la Syrie!!!

États-Unis = 60%  contre

France 55%  pour

Britannique 25%  pour

Est-ce que la « démocratie » va parler aussi fort que lors de la guerre en Irak?

Travaux de l’ONU :

Les inspecteurs ont effectué une TROISIÈME visite, jeudi, sur les lieux du bombardement du 21 août. Trois jours de suite sur le même site. Est-ce parce qu’ils connaissent déjà les responsables des attaques sur les autres sites et qu’ils ne veulent pas y trouver ces « preuves-là »?

Leur mission, cependant, est de confirmer s’il y a vraiment eu « attaque aux gaz toxiques » à cet endroit. La réponse est évidente et c’est : Oui. Mais comment une réponse positive à cette question, pourrait-elle permettre au Président Obama de « punir » les coupables si le mandat de l’équipe de l’ONU n’est pas du tout de tenter de les identifier?

Ils feront un premier compte rendu « ORAL » à Ban Ki-moon. On peu se demander pourquoi. Est-ce que les USA sont tellement pressés de publiciser leur décision appuyée par leurs « intérêts cruciaux » dont parle le Président Obama.

Il est évident pour tous que si les USA décide d’une frappe, ce sera à cause des « intérêts cruciaux » du pays et non par obligation de ne pas laisser « impuni » une attaque aux gaz toxiques comme le Président ne cesse de le clamer. D’ailleurs il y a eu plusieurs attaques aux gaz toxique ailleurs sur la planète, à différentes périodes, sans que les USA ne s’en mêlent (sauf pour l’agent orange au Vietnam). Les attaques en question ne touchaient donc pas, à l’époque, les « intérêts cruciaux » des États-Unis (encore une fois, sauf pour l’agent orange au Vietnam).

Autre incongruité qui démontre le cynisme des hommes de pouvoir : Depuis deux ans, tous clament à plein poumon que Bachar al-Assad doit « tomber »; que son régime doit disparaître. Aujourd’hui, ils disent ne pas viser la chute de al-Assad ou du régime, mais plutôt, de ne pas laisser impuni les attaques aux gaz toxiques dont ils l’accusent sans preuves mais avec « certitude ». Et une partie de la population écoute ces voltefaces sans réagir.

Le Président américain affirme que son pays doit « punir » les responsables de ces attaques aux gaz toxiques et que c’est là la raison pour laquelle il pourrait décider d’agir unilatéralement. Je proposerais, avant toute action de sa part, un référendum mondial sur la prétention d’engager les Américains comme « Universal Marshalls » de la planète. Ils pourraient porter une étoile de « sherrif » à leur boutonnière pour se faire reconnaître, et auraient la mission de traquer tous les responsables des abus, crimes et corruptions à travers la planète. Il est possible que ces « agents de la paix mondiale » n’aient pas à sortir trop souvent de leur propre pays.

Leur cri de ralliement pourrait être :

Yippee-ya ya youppee yippy yééééé!!!!!

 

André Lefebvre

Hands off Syrie

Imposantes manifestations à Sydney en signe du refus des menaces d’une agression militaire contre la Syrie

31 Août 2013


Sydney /Une manifestation imposante a été organisée dans la ville de Sydney pour condamner l’éventuelle agression militaire contre la Syrie.

Les participants qui ont hissé les photos du président Bachar al-Assad et levé des pancartes intitulés  » Hands off Syrie », ont affirmé leur solidarité avec la Syrie, peuple et direction, face à toute agression militaire visant la mère-patrie.

 » Nous sommes tous la voix du peuple syrien, et nous sommes ici pour informer Obama qu’il traite avec la question syrienne d’une façon dictatoriale et qu’il prenne les décisions au nom des peuples syrien, américain et du monde » ont-ils affirmé.

Dans un communiqué, dont une copie est parvenue à Sana, les fils de la communauté syrienne ont condamné la décision des Etats-Unis et des pays occidentaux relative à une action militaire contre la Syrie.

Razane / R.B.

source – http://sana.sy/fra/55/2013/08/31/500129.htm

« Jacadi » veut sa guerre en Syrie …

Personne n’a oublié combien la  » première maîtresse de France » avait joué de son influence maléfique sur François Hollande pour le contraindre à imposer « le mariage de l’indécence et du non sens » aux Français. Qui a oublié qu’elle avait ouvertement parrainé le « mariage de Montpellier », où les médias « meanstream » avaient outrageusement couvert le  » premier mariage pour tous » ?  

Désormais, la «  présidente bis » veut sa guerre en Syrie, au nom de  » l’ingérence humanitaire » si chère à Bernard Goebbels alias BHL. Parce qu’elle le vaut bien, la République doit obéir à ses désirs insupportables. « Qui ne serait pas bouleversé par ces images? » s’est-elle interrogé. « Qui ne serait pas touché par ces corps d’enfants alignés les uns derrière les autres? J’ai fait part de mon émotion, comme n’importe quelle citoyenne. J’ai été révulsée », a t-elle confié.

Peu importe si la France dit NON, 63 % de Français sont opposés à une expédition coloniale visant à installer les terroristes salafistes en Syrie, l’essentiel est que la  » pousse à faire n’importe quoi »  atteigne un retentissant orgasmeMoralité, en compagnie du « Lucifer de la Maison Blanche », le locataire de l’Elysée se prend à rêver à  » punir » le  » méchant Bachar Al Assad »La France devient un « état voyou » qui se moque de l’ONU, s’allie aux barbares jihadistes, pisse sur son opinion publique et bande ses petits muscles. Circulez et fermez la, ce que la  » maîtresse » veut, Hollande s’exécute immédiatement  !!!

C’est parce que Trierweiler le vaut bien. Tout s’explique. 

 

A2N

source – http://www.alert2neg.com/article-valerie-trierweiler-veut-sa-guerre-en-syrie-circulez-et-fermez-la-119801066.html

VLADIMIR POUTINE. Syrie: la presse mainstream traficote les propos du président russe

Allain Jules

Alerte-infoDepuis quelques minutes déjà, toutes les chaines d’information et les médias Internet de la presse mainstream transforment outrageusement les propos du président russe Vladimir Poutine. Il est affiché partout ce texte: les accusations d’utilisation d’armes chimiques par le régime syrien sont « une absurdité totale » selon Vladimir Poutine. Or, la réalité est toute autre. Le président russe Vladimir Poutine a déclaré «totalement absurde» l’idée que le gouvernement syrien a utilisé des armes chimiques contre son propre peuple et a appelé les Etats-Unis à présenter ses preuves supposées au Conseil de sécurité de l’ONU. Ambiance.

Voir l’article original 246 mots de plus

L’Amérique totalement discréditée – Paul Craig Roberts

Réseau International

declin USAUn stupide président Obama et un ministre des affaires étrangères imbécile John Kerry ont fait gagner au gouvernement américain sa plus lourde défaite diplomatique de l’histoire et ont détruit la crédibilité de la fonction même du présidfent, du ministère des affaires étrangères et de l’entière branche exécutive. Tous sont mis à nus comme des menteurs de troisième zone.

Complètement intoxiqué par l’arrogance néfaste des mensonges passés qui ont été avalés par qui de droit pour détruire l’Irak et la Libye, Obama a cru que les Etats-Unis, cette “super-puissance”, ce pays “exceptionnel et indispensable”, auraient encore pu en remettre une couche, cette fois-ci contre la Syrie.

Mais le reste du monde a maintenant appris à éviter la course à la guerre de Washington surtout quand il n’y a aucune preuve de quoi que ce soit. Un stupide Obama a été poussé trop loin par une conseillère à la sécurité nationale incompétente…

Voir l’article original 1 296 mots de plus

Obama va t’il se condamner à être un criminel de guerre ? Paul Craig Roberts

Réseau International

le-proces-de-nurembergObama, poussé par ses maîtres néoconservateurs et israéliens, spécifiquement sa conseillère à la sécurité Susan Rice, qui de fait fonctionne comme une agent israélienne, a poussé le bouchon bien trop loin pour voir la ligne se faire couper par le parlement britannique.

En réponse, le président soi-disant “socialiste” français Hollande, qui lui, manque totalement de soutien pour une participation de la France à une attaque militaire sur la Syrie orchestrée par l’axe américano-israélien, a rampé hors du chaudron disant que bien que toute option soit toujours sur la table, il doit d’abord voir les preuves.

Comme Cameron et Obama l’ont rendu clair, il n’y a pas de preuve. Même le renseignement américain a déclaré qu’il n’y avait pas de preuve concluante qu’Assad avait utilisé des armes chimiques ou qu’il ait même contrôle de ces armes.

Même le gouvernement marionnette américain du Canada a désavoué participer dans le crime de guerre…

Voir l’article original 435 mots de plus