DELIRIUMS TREMENS. Syrie: l’empire tremble et confond tout, pour accuser la vérité de négationnisme

De la force de la raison, aux raisons de la force

Allain Jules

zutzut

Je viens de recevoir un mail assassin dans lequel je suis accusé de négationnisme. Quand la modératrice me l’a envoyé, heureusement qu’elle ne m’envoie pas tout, j’ai failli m’étrangler, d’autant plus qu’elle m’a signalé que son tracker avait localisé la dame quelque part en France où, elle exerce le métier de médecin. Il faut avouer que, quand un docteur n’arrive plus à distinguer le bon grain de l’ivraie, c’est grave. La presse mainstream fait un tel ravage, un tel lavage de cerveau que, les gens ne réfléchissent plus par eux-même.

Voir l’article original 144 mots de plus

Armes chimiques en Syrie, suite… mais pas fin

De la force de la raison, aux raisons de la force

Réseau International

11.06-masque.gaz_scalewidth_630Une attaque à l’arme chimique de plus en Syrie. Un massacre de plus. Par qui ? Pourquoi ?

Par qui, tout le monde le sait. Toute élucubration là-dessus ne peut servir qu’à des utilisations de propagande au service du pourquoi. Si au début on pouvait percevoir les raisons qui pouvaient pousser les mercenaires à utiliser les armes chimiques, aujourd’hui, on a du mal à comprendre leurs mises en scène, de plus en plus sophistiquées, par ailleurs. Si on regarde d’un peu plus près les inévitables photos et vidéos, on ne peut qu’être d’accord avec le MAE russe : Il s’agit « d’une provocation planifiée d’avance ». On a l’impression que c’est une crèche ou une école maternelle qui a été visée par le missile. A moins que la rentrée scolaire n’ait été avancée en Syrie, penchons pour la crèche, où presque tous les cadres adultes auraient été épargnés. Ou peut-être un orphelinat, puisqu’aucun…

Voir l’article original 614 mots de plus

Un réseau de trafic d’enfants au profit d’homosexuels américains démantelé en RDC

De la force de la raison, aux raisons de la force

Réseau International

Portés disparus depuis quelques temps, environs 20 enfants âgés de deux mois à 5 ans ont été retrouvés le 29 juillet dernier  dans un orphelinat au quartier Tshatshatsha par des habitants qui ont saccagé le lieu, le soupçonnant également le « pseudo » orphelinat qui vend des enfants aux homosexuels américains, rapporte direct.

A Mbuji-Mayi, capitale de la province du  Kassaï-Oriental en République démocratique du Congo, les habitants du quartier Tshatshatsha  se sont réveillé sous les tirs et les coups de gaz lacrymogène le lundi 29 juillet dernier. La population a détruit et pillé une des  maisons qui abritait plus de 20 enfants supposés portés disparus, rapport un correspondant de Radio Okapi sur place. Selon lui, la police qui est arrivée tardivement sur le lieu n’a pu que constater les dégâts.

Les enfants retrouvés sur place ont été amené à l’Etat-Major de la police qui affirme qu’il s’agit bien d’un « réseau de…

Voir l’article original 143 mots de plus

Franc Cfa : quand la France assure ses arrières…

De la force de la raison, aux raisons de la force

Réseau International

s-BILLET-DE-5000-FRANC-CFA-ECHANTILLON_largeIntrouvable à Paris et en Afrique, l’ouvrage intitulé «Monnaie, servitude et liberté: la répression monétaire de l’Afrique» de l’économiste camerounais Joseph Tchundjang Pouemi, premier agrégé d’économie du pays, qui procède à la première analyse sans concession de la monnaie nazie française en vigueur dans les ex-colonies françaises n’aurait pas complètement disparu.

Un exemplaire de l’ouvrage se retrouverait dans les chaumières et dans quelque rare bibliothèque universitaire nord-américaine. Valèse Mapto Kengne, PhD de l’Universté de Montréal (UdeM) en a repéré une copie en bibliothèque universitaire à Ottawa.

Ancien fonctionnaire du Fonds Monétaire International (FMI), ancien conseiller économique du président ivoirien Félix Houphouët-Boigny entre autres, le prodige de Bangwa dans le grassfield camerounais est celui qui, pour la première fois, a décortiqué «l’escroquerie des peuples africains par la France» à travers sa monnaie «provisoire» dont nul n’avait jamais compris les mécanismes secrets.

En cela, il succédait en fait à un autre compatriote…

Voir l’article original 336 mots de plus

Hans Blix juge improbable l’utilisation d’armes chimiques par le régime syrien

De la force de la raison, aux raisons de la force

Réseau International

Tribune libre Béatrice Doinette

Hans Blix, ancien directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique, estime qu’une intervention militaire internationale en Syrie est peu probable.

Hans-Blix-992Directeur général de l’Agence internationale de l’Energie atomique lors de la guerre contre Saddam Hussein – qu’il a refusé de justifier – et ordonnateur du confinement de Tchernobyl, le diplomate et juriste suédois Hans Blix estime aujourd’hui négligeable la probabilité que la guerre civile en Syrie débouche sur un risque nucléaire au Proche-Orient. En revanche, il tient pour improbable que le régime de la famille Assad soit à l’origine d’une utilisation de gaz innervant contre des populations civiles dans la grande banlieue de Damas.

Par RFI

Voir l’article original

VIOLENCES POLICIERES. CRAN: Manuel Valls se tait après la violente interpellation à Joué-Lès-Tours

De la force de la raison, aux raisons de la force

Allain Jules

jouc3a9

Après la violente interpellation à Joué-Lès-Tours par les forces de l’ordre, le CRAN a demandé une audience au Ministre de l’Intérieur. Cette demande est restée sans réponse.

Le CRAN lance un appel à manifester à Joué-Lès-Tours.

Voir l’article original 120 mots de plus

AUDIO – GAZ TOXIQUES EN SYRIE. Bassam Tahhan : Syrie, le retour du scénario de la guerre

De la force de la raison, aux raisons de la force

Allain Jules

 

Par Christine Bierre, jeudi 22 août 2013 

Voici, une fois de plus, la communauté atlantique, France et Grande Bretagne en tête, prête à porter le sabre contre la Syrie de Bachar al-Assad, accusée sans la moindre preuve d’avoir utilisée massivement l’arme chimique contre la rébellion à l’Est de Damas.

Voir l’article original 157 mots de plus