Axcrypt solution de cryptage « data »

Vous voulez protéger des données sensibles sur votre machine, transmettre des fichiers de manière sécurisée par internet mais vous voulez que cela soit très simple et très fiable ? Cet utilitaire de chiffrage en 128 bits est fait pour vous.

Sans interface compliquée, sa présence sur votre machine ne se révèle que dans le menu contextuel sur vos dossiers et fichiers. En effet, exactement comme par exemple le renommage d’un fichier, tout est accessible d’un simple clic droit.

Outre le cryptage du contenu, ce programme permet de crypter le nom des documents, et la suppression définitive des fichiers par la réécriture de données aléatoires sur le disque pour ne laisser aucune trace.

Une interface minimum, une prise en main immédiate, bref, un programme que certains n’hésitent pas à qualifier d’indispensable.

source – http://www.framasoft.net/article1877.html

AxCrypt est un logiciel libre qui permet simplement d’utiliser les méthodes de chiffrement fortes avec Microsoft Windows. Intégré à Windows Explorer, il permet de compresser, d’effacer, de chiffrer et d’éditer avec la souris. Ses primitives cryptographiques sont AES et SHA-1.

source – https://fr.wikipedia.org/wiki/AxCrypt

http://www.axantum.com/

http://www.axantum.com/AxCrypt/

Recommandations de la NSA

La NSA a annoncé que tous les finalistes qui avaient participé au concours AES pouvaient être considérés comme sûrs et qu’ils étaient suffisamment robustes pour chiffrer les données non-classifiées du gouvernement américain. En juin 2003, le gouvernement américain a en effet annoncé :

« L’architecture et la longueur de toutes les tailles de clés de l’algorithme AES (128, 192 et 256) sont suffisantes pour protéger des documents classifiés jusqu’au niveau « SECRET ». Le niveau « TOP SECRET » nécessite des clés de 192 ou 256 bits. L’implémentation de l’AES dans des produits destinés à la protection des systèmes et/ou documents liés à la sécurité nationale doit faire l’objet d’une analyse et d’une certification par la NSA avant leur acquisition et leur utilisation »

source – https://fr.wikipedia.org/wiki/Standard_de_chiffrement_avanc%C3%A9

Le Advanced Encryption Standard process est un processus de standardisation lancé par le NIST en 1997 pour demander aux cryptologues de concevoir un nouvel algorithme de chiffrement par bloc destiné au gouvernement des États-Unis. Le but était de remplacer Triple DES, lui-même un remplaçant temporaire de Data Encryption Standard (DES). Ce dernier étant vulnérable à un grand nombre d’attaques cryptanalytiques et utilisant une clé de seulement 56 bits, la sécurité n’était plus garantie puisqu’une recherche exhaustive était désormais envisageable.

Comme la spécification de AES n’est pas secrète et qu’elle ne se limite pas aux États-Unis (cela était également le cas pour DES et 3DES), ce chiffrement est destiné à diverses utilisations, entre autres :

  • applications militaires / nationales
  • produits commerciaux
  • logiciels libres
  • matériel dédié au chiffrement (routeurs, etc.)

source – https://fr.wikipedia.org/wiki/Advanced_Encryption_Standard_process

Le Data Encryption Standard (DES) est un algorithme de chiffrement symétrique (chiffrement par bloc) utilisant des clés de 56 bits. Son emploi n’est plus recommandé aujourd’hui, du fait de sa lenteur à l’exécution et de son espace de clés trop petit permettant une attaque systématique en un temps raisonnable. Quand il est encore utilisé c’est généralement en Triple DES, ce qui ne fait rien pour améliorer ses performances. DES a notamment été utilisé dans le système de mots de passe UNIX.

Le premier standard DES est publié par FIPS le 15 janvier 1977 sous le nom FIPS PUB 46. La dernière version avant l’obsolescence date du 25 octobre 1999 FIPS PUB 46-3

source – https://fr.wikipedia.org/wiki/Data_Encryption_Standard