Occident, mon petit Occident, ne vois tu rien venir ?

Conclusion : Au Moyen Âge (au fin fond du Moyen Âge), il existait l’instabilité et le désordre en Europe. Dans ces mêmes décennies, le monde arabe et musulman vivait son âge d’or du laïcisme, de la découverte et de la science. L’Europe s’est divisée entre les laïcs et les fanatiques religieux qui tentaient de maintenir la domination de l’Église. Mais le monde arabe, contrairement à l’Europe, n’a pas laissé ses propres dispositifs évoluer. Nous ne sommes pas indépendants pour guider notre avenir, que ce soit en Égypte ou en Syrie. L’implantation d’Israël ici, en tant qu’enfant gâté de l’impérialisme occidental, et la poursuite de l’ingérence qui a suivi, ont empêché tant les forces laïques qu’islamiques d’acquérir un vrai pouvoir indépendant. Cela a empêché aussi l’évolution naturelle. Les forces impériales ont renversé les nationalistes laïcs représentés par Gamal Abdulnasser et grâce à l’armée égyptienne ont empêché l’Islam politique de se propager. C’est un jeu de parfois soutenir une faction contre une autre aussi longtemps que cette faction laisse les intérêts des entreprises israéliennes et occidentales tranquilles. C’est la stratégie de diviser pour régner.

Les citoyens des pays occidentaux doivent exiger que leurs gouvernements cessent de soutenir ce jeu malsain de diviser pour régner qui favorise aussi le fanatisme chrétien, islamique et juif. À long terme, il y aura une séparation de la religion et de la politique de l’État que ce soit en Palestine (Israël en tant qu’ « État juif ») ou en Égypte, ou ailleurs. Nous aurons notre propre Renaissance. Mais pour l’instant, peut-être est-il important que toutes les forces (gauche, islamique, etc.) unissent leurs efforts contre le véritable ennemi et gagne une vraie souveraineté pour nos pays. Il y aura bientôt cent ans depuis l’accord Sykes-Picot (1916) et la Déclaration Balfour (1917). N’est-il pas temps de mettre fin au chaos qu’ils ont engendré ? Cela nous donnera l’espace pour ensuite argumenter et pousser vers une forme de gouvernement que le peuple choisira. Dans ce cas, la diversité des idées sera un atout et non un obstacle. Cela nous donnera l’espace et la substance pour une évolution naturelle.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s