drones over the USA

Le directeur du FBI, Robert Mueller, a avoué que l’agence utilise des drones pour faire de l’espionnage sur le territoire américain mais a déclaré que des mesures seront prises pour restreindre cette pratique.

Cette révélation a eu lieu lors d’une séance de questions-réponses, avec le comité juridique du Sénat américain, qui est sorti de son silence, suite aux révélations sur les pratiques d’espionnage de la NSA, par Edward Snowden. Pourtant, le président Obama avait déclaré, lors d’un discours, au mois de mai, que les drones ne seraient pas utilisés sur le territoire américain mais servirait uniquement aux applications militaires, en dehors du Pays.

Selon le directeur de l’agence, même si l’ère des drones n’est qu’à son aube, un certain nombre de lois s’appliquent déjà aux Etats-Unis pour limiter les abus et les non-respects de la vie privée des citoyens.

Il est à noter que les spécialistes de l’aérospatiale prévoient que près de 30 000  de drones seront déployés d’ici 2018 et que la moitié de cette flotte se trouvera aux USA.

source – http://www.smartdrones.fr/espionnage-le-fbi-utilise-des-drones-sur-le-sol-americain/00889

Afin de lutter contre la société de surveillance, le maire de la petite ville de Deer Trail (546 habitants) dans le Colorado (États-Unis), envisage de vendre des permis pour descendre les drones qui survoleraient la commune.

Chaque drone descendu rapporterait à son tireur une centaine de dollars de récompense. Cette mesure vise principalement les drones gouvernementaux qui seraient tentés de faire de l’espionnage de citoyen américain. C’est d’ailleurs déjà le cas…

Reste plus maintenant qu’à étendre le concept aux autres villes américaines.

source – http://korben.info/drone-hunt.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+KorbensBlog-UpgradeYourMind+%28Korben%27s+Blog+-+Upgrade+Your+Mind%29

http://geekologie.com/2013/07/now-youre-talking-colorado-town-consider.php

USA Bradley Manning vers un maintien de charges lourdes !!!

La juge militaire Denise Lind a rejeté ce jeudi la demande d’abandon des charges les plus lourdes contre Bradley Manning. Trois ans après son arrestation, le soldat devrait donc notamment bien être poursuivi pour « collusion avec l’ennemi« .

D’après la magistrate de la cour martiale américaine, le procureur a apporté les preuves nécessaires démontrant que le jeune homme de 25 ans connaissait les éventuelles conséquences du transfert en 2009 et 2010 de centaines de milliers de documents militaires confidentiels au site internet WikiLeaks.

Mais pour la défense, le soldat n’avait pas de « mauvaise intention générale » comme le suppose la « collusion avec l’ennemi« . A plusieurs reprises, Bradley Manning a assuré avoir transmis ces informations à WikiLeaks pour provoquer un débat public autour des agissements des troupes et des diplomates américains en Irak et en Afghanistan.

En février dernier, il avait plaidé coupable pour dix chefs d’inculpation. Mais il s’était dit non-coupable pour 12 autres motifs de poursuites, dont la « collusion avec l’ennemi » et « la fraude informatique« . C’est la charge la plus lourde retenue contre lui.

source – http://www.franceinfo.fr/justice/wikileaks-bradeley-manning-devrait-etre-poursuivi-pour-collusion-avec-l-enne-1073457-2013-07-18

Expansion accélérée du domaine de la crise

Un article du New York Times sur les matières de politique de sécurité nationale notamment n’est que ce qu’il est : une communication du type de la Pravda en URSS, du temps du communisme, en mieux bien sûr. Il s’agit simplement de parler selon les instructions du gouvernement et de l’establishment, sous une forme policée et en utilisant la réputation du journal. Cette réputation, aujourd’hui, est bien celle d’une super-Pravda américaniste (en Amérique, c’est toujours mieux qu’ailleurs), et cela ne rend les articles pas moins intéressants puisqu’on peut avoir alors une information précise des intentions du gouvernement, ou du moins de son état d’esprit et des tendances qu’il considère.

source – http://www.dedefensa.org/article-expansion_acc_l_r_e_du_domaine_de_la_crise_19_07_2013.html

Les autorités des Etats-Unis vont durcir le régime d’accès aux informations secrètes pour éviter des fuites pareilles à celle qui a été commise par l’ex-employé de la CIA Edward Snowden, a déclaré le secrétaire d’Etat adjoint à la Défense, Ashton Carter.

Selon lui, un régime similaire existe dans les entreprises nucléaires militaires des Etats-Unis.

Ashton Carter a indiqué que le préjudice causé par Snowden n’a pas encore été évalué, mais il était très sensible.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_07_19/Les-USA-durciront-lacces-aux-documents-secrets-apres-les-revelations-de-Snowden-5318/

Solofoniaina

L’effet SNOWDEN perturbe les Américains ou plutôt leurs décideurs. Et pourtant, au lieu d’avouer leurs torts, à l’image de ce Général américain qui, à travers son interview, semble faire une pression indirecte sur La Russie, ils veulent toujours camper sur leurs visions hégémoniques du monde.
Mais pourquoi, ne pas avouer que ce qu’ils ont fait, porte atteinte aux droits fondamentaux de tout un chacun et à la violation de l’intégrité individuelle? Mais c’est quoi cette notion de LIBERTE que la constitution américaine prône? Et que chaque président élu jure de respecter avec une main sur la bible?

Il ne faut pas toujours chercher à fuir devant ses innombrables bévues sinon c’est apparenté à la cruauté. Chaque membre décideur aux USA devra faire une petite prise de conscience et c’est exigé par la Foi chrétienne.

source – http://fr.rian.ru/letters/20130719/198814113.html

wear and failure of the system USA

L’usure est un terme financier qui désigne les prêts abusifs assortis de taux d’intérêt trop élevés. Au Moyen Âge, elle est quasi-synonyme de prêt à intérêt tout court.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Usure

L’usure désigne l’intérêt d’un prêt au taux abusif.

Anciennement, l’usure désignait tout intérêt indépendamment du taux.

Le prêt consiste en un capital ou une marchandise vendue à crédit. Le taux d’usure est défini par l’État ou bien fixé par la coutume.

Le prêt à intérêt est attesté en Mésopotamie. Dès -1750, le code d’Hammurabi prévoit une régulation des taux autorisés, avec un maximum de 20 % ou 33 % selon le produit prêté (argent ou semences)1. Dans l’empire romain, il était admis comme une activité annexe de l’agriculture et du commerce, mais ses excès étaient punis, comme l’indique Caton : « Majores nostri sic habuere, et ita in legibus posuere, ut cum fures quidem duplici poena luerunt, foenoratores in quadruplum condamnarent. » 2. Tacite rapporte qu’en l’an 33, une grave crise financière entraîna la création par l’État d’un fonds hypothécaire de 100 millions de sesterces3. À partir du IVe siècle, la littérature épiscopale et monastique utilise un langage métaphorique (thésaurisation, usure, termes empruntés au monde économique gréco-romain) pour analyser le prêt à intérêt4.

Dès le Haut-Moyen Âge, l’Église catholique romaine reprend la distinction que fait le Droit romain pour le prêt de biens mobiliers : celui des choses qui se consument par l’usage et celui des choses qui ne se consument pas, appelé commodatum. Exiger un paiement pour le commodat est contraire à la charité, et l’argent est un bien qui ne se consume pas. Dès cette époque, on voit le prêt à intérêt condamné par le Concile de Nicée sur le fondement de l’Ancien5 et du Nouveau Testament6, puis par les Capitulaires de Charlemagne7.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Usure_%28finance%29

Un crédit est une mise à disposition d’argent sous forme de prêt, consentie par un créancier (prêteur) à un débiteur (emprunteur). Pour le créancier, l’opération donne naissance à une créance sur l’emprunteur, en vertu de laquelle il pourra obtenir remboursement des fonds et paiement d’une rémunération (intérêt) selon un échéancier prévu. Pour l’emprunteur , qu’il s’agisse d’une entreprise ou d’un particulier, le crédit consacre l’existence d’une dette et ouvre la mise à disposition d’une ressource financière à caractère temporaire.

L’étymologique du terme « crédit » (participe passé du latin : «credere» , croire) rappelle que l’opération est fondée sur la croyance par le créancier, que le débiteur sera à même de payer sa dette à l’échéance. Le créancier est donc « celui qui fait confiance » à un débiteur .

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9dit

http://www.lelibrepenseur.org/2013/07/19/detroit-detruite-par-la-dette-usuraire/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=detroit-detruite-par-la-dette-usuraire

http://www.liberation.fr/economie/2013/07/19/cinq-faillites-municipales-made-in-usa_919490?xtor=rss-450

http://www.fleurislam.net/media/doc/txt_banque_islamique.html

http://prosperite-et-partage.org/spip.php?article24

http://acerfi.org/articles/definition-du-riba-interet-usure_75.html

http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/mariali/chaos/usures/usure.html

http://encyclo.voila.fr/wiki/Usurier

democracy view USA

IRIB-Il n y a pas de démocratie aux Etats-Unis, a estimé  l’ancien président américain en allusion au scandale éclaté autour des révélations de Snowden, sur de vastes opérations d’espionnage menées par les USA contre leurs alliés et le reste du monde.

Les opérations espionnage du gouvernement américain affaiblit  la démocratie, a déclaré Carter . L’opinion européenne a perdu sa confiance aux USA depuis cette révélation

source – http://french.irib.ir/info/international/item/266334-pas-de-d%C3%A9mocratie-aux-etats-unis-jimmy-carter

psychosis born in USA

une ambiance psychotique règne dans les écoles américaines où les enfants sont désormais perçus comme des menaces potentielles.

Le monde change apparemment vite. Les choses ne sont pas ce qu’elles devraient.
La liste suivante a été compilée par Policing the Police Facebook;

#1 Dans une école publique d’une ville du Texas, une fillette de 12 ans nommée Sarah Bustamantes a récemment été arrêtée pour s’être mis du parfum avec un vaporisateur.

#2 Un collégien de 13 ans d’une école d’Albuquerque, au Nouveau-Mexique a été récemment arrêté pour avoir roté en classe.

#3 Un autre collégien d’Albuquerque a été forcé de se déshabiller et d’enlever ses sous-vêtements pendant que cinq adultes l’observaient parce qu’il avait 200 dollars dans une poche. Le collégien n’a jamais été accusé de quoi que ce soit de mal.

#4 Un garde de sécurité d’une école californienne a cassé le bras d’une jeune fille de 16 ans parce qu’elle avait laissé des miettes sur le sol après avoir ramassé des morceaux du gâteau qu’elle avait fait tomber.

#5 Un couple d’adolescents de Houston s’est mutuellement arrosé de lait pendant une dispute tout en éclatant de rire. Au lieu d’être envoyés au principal, ils ont été arrêtés et envoyés au tribunal.

#6 Début 2010, une fillette de 12 ans dans une école de New York a été arrêtée par la police et emmenée de force menottée juste parce qu’elle avait griffonné sur son bureau « J’aime mes amis Abby et Faith ».

#7 En Floride, une petite fille de 6 ans a été menottée et envoyée à une institution psychiatrique après avoir piqué des crises de colère à son école primaire.

#8 Un étudiant du Texas aurait été arrêté par la police pour avoir lancé des avions en papier dans la classe.

#9 Une étudiante émérite de 17 ans de Caroline du nord nommée Ashley Smithwick a emporté accidentellement le déjeuner de son père à l’école. Il contenait un petit couteau servant à éplucher ses pommes. Que s’est-il donc passé pour cette remarquable étudiante quand l’école a découvert ceci ? Hé bien l’école l’a renvoyée pour le reste de l’année et la police l’a accusée d’acte délictueux.

#10 À Allentown, en Pennsylvanie, une ado de 14 ans a été tasée dans la région de l’aine par un agent de sécurité scolaire bien qu’elle ait mis les bras en l’air pour se rendre.

#11 En Floride, un collégien de 11 ans a été arrêté, jeté en prison et accusé d’un crime au 3ème degré pour avoir apporté à l’école un couteau à beurre en plastique.

#12 En 2009, un garçon de 8 ans du Massachusetts a été renvoyé à la maison et obligé de subir une évaluation psychologique parce qu’il dessinait une représentation de Jésus sur la croix.

#13 Un officier de police de San Mateo, en Californie a vaporisé du poivre sur le visage d’un écolier de 7 ans en cours spécialisé parce qu’il n’arrêtait pas de grimper sur des meubles.

#14 Dans l’Amérique d’aujourd’hui, même des enfants de 5 ans sont traités brutalement par la police. Ce qui suit provient d’un article récent qui décrivait ce qui s’est passé il y a quelque temps pour une très jeune écolière de Stockton en Californie… » En début d’année, un écolier de Stockton a été menotté aux mains et aux pieds avec des attaches à scratch, emmené de force à l’hôpital pour une évaluation psychiatrique et a été accusé de voies de fait sur un officier de police. L’écolier avait 5 ans ».

#15 Dans une école du Connecticut, un jeune homme de 17 ans a été jeté à terre et tasé cinq fois parce qu’il hurlait après un employé de caféteria.

#16 Un adolescent de la banlieue de Dallas a été obligé de travailler à temps partiel après un procès verbal pour avoir parlé grossièrement dans une classe de collège. Le procès verbal était d’un montant de 340 dollars, mais des frais supplémentaires l’ont fait passer à un total de 637 dollars

#17 Il y a quelques mois, la police a été appelée quand une petite fille a embrassé un petit garçon pendant un cours d’éducation physique dans une école primaire de Floride.

#18 Un garçon de 6 ans a récemment été accusé de crime sexuel pour un « contact inapproprié » en jouant à chat perché dans une école primaire de la région de San Francisco.

#19 Dans le Massachusetts, la police a été envoyée pour récupérer un livre de bibliothèque rendu en retard par une petite fille de 5 ans.

source – http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2013/07/alienation-des-masses-aux-usa-une-liste.html

suite  – https://www.facebook.com/policethepoliceACP?ref=stream&hc_location=timeline