14-07-1789 les illusions perdues

Parfois, le peuple a l’illusion d’avoir gagné, en élisant un président ou un gouvernement de «gauche». Il en a seulement l’illusion, car ses élus ne lui disent jamais, après coup, ce que François Mitterrand a dit à sa femme Danielle, soit «qu’il n’avait pas le pouvoir d’affronter la Banque mondiale, le capitalisme, le néolibéralisme. Qu’il avait gagné un gouvernement, mais non pas le pouvoir». Et l’illusion a continué avec François Hollande qui a servi le miel qu’il fallait pour être élu, alors qu’il se préparait à réaliser le seul programme des banques.

En ce temps là, il n’a pas fait attention à ceux qu’on appelait déjà les bourgeois, ils ont investi ses rangs et semblaient demander la même chose, au moins se débarrasser des mêmes ennemis. Il n’a pas fait attention parce qu’ils ont adopté la devise triptyque «liberté-égalité-fraternité» et parce que l’ordre en vigueur en faisait des roturiers, des parias du tiers-Etat. De plus fut promulguée, le 26 août, la «déclaration des droits de l’homme et du citoyen» qui sonnait bien dans ses mots, comparativement à l’insulte féodale qu’ils ont définitivement fait taire. Le pouvoir du roi, de ses vassaux et celui des curés aboli, les choses ont commencé à se mettre en place. La Constitution de 1791 reconduit le suffrage censitaire, basé sur l’exclusion des pauvres.

source – http://www.alterinfo.net/14-juillet-la-liberte-confisquee_a92573.html

source – http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Ahmed_Halfaoui.140713.htm

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s