Ahlam Shibli. Foyer Fantôme

No Comment

http://www.jeudepaume.org/index.php?page=article&idArt=1774&lieu=1

http://www.elwatan.com/hebdo/france/l-exposition-photos-de-la-palestinienne-ahlam-shibli-menacee-25-06-2013-218721_155.php

http://www.europalestine.com/spip.php?article8376

http://www.jeudepaume.org/

http://www.dreuz.info/2013/06/manifestation-devant-le-musee-du-jeu-de-paume-le-musee-recule-et-ferme-lexpo/

http://www.dreuz.info/2013/06/rappel-manifestation-devant-le-musee-du-jeu-de-paume-aujourdhui-dimanche-30-juin-a-15-h/

 

 

 

 

 

Philozoophie ? philozoofolie !

La pâte à crêpe selon Bernard-Henri Lévy

Bernard-Henri Lévy vient d’être nommé commissaire d’une exposition à Saint-Paul de Vence et à cette occasion il publie un livre – une sorte de catalogue/journal de l’exposition. Ce double événement – qui en soi n’a rien d’extraordinaire – est un nouveau prétexte pour le voir défiler partout dans les médias. La presse est enthousiaste et les animateurs audiovisuels déroulent le tapis rouge. Et notre observation méticuleuse des médias depuis près de vingt ans permet de l’affirmer : jamais une exposition d’œuvres d’art n’a connu un tel battage avant même son ouverture au public. Et qui peut croire, sans préjuger de la qualité des toiles présentées (ni de celle de l’ouvrage dans lequel Bernard-Henri Lévy les expose et s’expose) que ce battage a pour objectif de rendre accessibles au plus grand nombre des chefs d’œuvres de la peinture qui, d’ordinaire, ne font l’objet d’aucune présentation détaillée sur les grandes chaînes de radio ou de télévision ?

Et comble de la connivence : ni Le Monde, ni Le Figaro, ni L’Express, ni Marianne, ni Libération, ni Le Nouvel Observateur, ni le Journal du Dimanche, ni Europe 1, ni France Info, ni Michel Denisot, ni Laurent Ruquier, ni Jean-Pierre Elkabbach, ni Sylvain Bourmeau, ni tous les soldats de l’armée de soutien au grand penseur, ne prendront leur plume ou leur micro pour rompre ce silence.

Avec le temps, rien ne change.

source : http://www.acrimed.org/article4104.html

 

Foutage de gueule

« #GDF SUEZ nous assassine (encore) une fois, dès ce matin. Mais que fait Hollande ? »

Pourquoi la nouvelle formule tarifaire du gaz s’arrime-t-elle ou s’indexe-t-elle au cours du pétrole ? C’est pourtant inscrit, désormais, au journal officiel.

Explication : la formule augmente la part d’indexation de marché de 35,6% à 45,8%, ce qui cadrera mieux avec les coûts de GDF SUEZ. Selon le gouvernement elle contribue à faire baisser les prix. Quel foutage de gueule !

source : http://www.alert2neg.com/article-gdf-suez-nous-assassine-encore-une-fois-des-ce-matin-mais-que-fait-hollande-118823832.html

Le prix de la vérité

Alors que la presse internationale traite les informations d’Edward Snowden comme des révélations sur le programme PRISM et feint de découvrir ce que tout le monde pouvait savoir depuis longtemps, Thierry Meyssan s’intéresse au sens de cette rébellion. De ce point de vue, il attache beaucoup plus d’importance au cas du général Cartwright, également mis en examen pour espionnage.

Ancien commandant de la force de frappe US, ancien chef d’état-major adjoint interarmes, ancien conseiller militaire du président Obama, le général Cartwright est accusé d’espionnage : il aurait fait fuiter au New York Times des informations sur la guerre secrète contre l’Iran de manière à prévenir une guerre inutile.

Une opposition de salon nous présente les hommes mis en cause au nom de l’Espionage Act comme des « lanceurs d’alerte » (whistleblower), comme si les États-Unis d’aujourd’hui étaient une réelle démocratie et qu’ils alertaient les citoyens de quelques erreurs à corriger. En réalité, ils nous apprennent qu’aux États-Unis, du simple soldat (Bradley Manning) au numéro 2 des armées (le général Cartwright), des hommes tentent comme ils le peuvent de lutter contre un système dictatorial lorsqu’ils découvrent en être un rouage. Face à un système monstrueux, ils sont à placer au niveau de grands résistants comme l’Amiral Canaris ou le comte de Stauffenberg.

source : http://www.voltairenet.org/article179172.html

« Sous nos yeux »

Le prix de la vérité

No Such Agency

L’inconnaissance perdue de la NSA

27 juin 2013 – Dans son avant-dernière chronique en date du Guardian, le 25 juin 2013, Glenn Greenwald fait un rapide rappel de déclarations faites il y a presque quarante ans par le sénateur démocrate Frank Church. C’était en 1975, quand Church présidait une commission extraordinaire du Sénat, connue sous son propre nom (la “commission Church”), et formée pour enquêter sur les activités illicites de la CIA. Cette enquête publique (les débats de la commission étaient “open”) avait été décidée dans le courant critique et réformiste qui suivit le scandale du Watergate et la démission du président Nixon du 9 août 1974. Elle fit grand bruit en raison des révélations qui émaillèrent son activité, notamment par le biais des témoignages successifs de William Colby, le directeur de la CIA, en mai-juillet 1975.

Le paradoxe est que la Chose, la Bête, le système monstrueux, étant désormais ce qu’il est, avec des représentations telles que le visage avenant, et parfaitement vierge et lisse de l’absence de toute pensée non autorisée, de son directeur le général Alexander, ou l’élégance pincée et un peu trop permanentée de la sénatrice Feinstein, l’on peut déjà dire avec le même Nietzsche : «Humain, trop humain». Dans une bataille où la puissance de votre ennemi était pour l’essentiel l’inconnaissance mythique que vous en aviez, sa connaissance soudain exposée indique que le dieu des batailles est en train de changer de camp, histoire de voir où cela nous mènera … La NSA est déjà dans la zone grise de l’incertitude des choses terrestres et le volte-face du dieu des batailles n’a pas fini de faire des vagues.

source : http://www.dedefensa.org/article-l_inconnaissance_perdue_de_la_nsa_27_06_2013.html

Avis aux utilisateurs

Espionnage

Le renseignement américain a accès direct aux serveurs de Google et Facebook

« Barack is watching you » est une phrase qui devient de plus en plus une affirmation, voire une réalité embarassante pour les services de renseignements au pays de l’Oncle Sam qui semble « tout contrôler ».

source : http://www.lemag.ma/Espionnage-Le-renseignement-americain-a-acces-direct-aux-serveurs-de-Google-et-Facebook_a72712.html

 

Tout ce qui est illégal sera autorisé …

Tout ce qui est illégal sera autorisé pour le fisc et utilisé contre les contribuables.

La loi sur la «délinquance économique et financière», adoptée par les députés le 25 juin, n’apporte pas de surprises en termes fiscaux puisque l’on sait que le gouvernement fera tout son possible pour faire les fonds de tiroir et les poches des contribuables.

 

La véritable surprise est dans la mise en place d’une véritable police fiscale qui fliquera les contribuables au-delà du bon sens.

La police fiscale de Monsieur Hollande

La loi permettra de mettre en œuvre « des techniques spéciales d’enquêtes » qui sont celles d’un Etat dictatorial : surveillance, infiltration, interception de communications téléphoniques, sonorisation, fixation d’images de lieux et de véhicules, captation de données informatiques, quatre jours de garde à vue en cas de fraude aggravé au lieu des 2 jours que la loi autorise.

 

 

Le Conseil national des barreaux s’insurge devant les pouvoirs exorbitants et liberticides qui sont tout d’un coup donnés à cette administration fiscale.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/projets/pl1011.asp

source : http://www.lecri.fr/2013/06/26/la-police-fiscale-de-monsieur-hollande/41414

HAUTE TRAHISON

Les américains refusent de donner à la France les informations sur le noyau Windows et sont les auteurs de l’attaque de l’Élysée

usa-upr-microsoft

source : http://www.upr.fr/actualite/france/les-americains-refusent-de-donner-a-la-france-les-informations-sur-le-noyau-windows-et-sont-les-auteurs-de-lattaque-de-lelysee?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=les-americains-refusent-de-donner-a-la-france-les-informations-sur-le-noyau-windows-et-sont-les-auteurs-de-lattaque-de-lelysee

Racisme ordinaire … Abandon progressif

LA MARQUE …

Ah, encore un dealer ! Tiens donc. Il vient sûrement des quartiers, il doit avoir probablement une origine étrangère, même comme il est né ici par ailleurs. Entre une conversation psychédélique et empreinte d’humanisme.

 

– Alors, c’est un basané, non ?

 – Quelle question !

 – Mais dit, il vient d’où le monstre ?

– Ah, tu sais, il y a pire.

– Ne me dis pas qu’il roule lui aussi en Porsche…

– Quoi, tu te fous de ma g* ?

– Non, mais, beaucoup plus fort que ça, il est en CM2.

LA SUITE …

source : http://www.alert2neg.com/article-ah-encore-un-dealer-des-quartiers-cette-fois-il-a-10-ans-a-peine-118816465.html