Le projet FRENCHELON

Frenchelon (ou French Echelon) est le surnom du supposé système d’espionnage des télécommunications opéré par la France. « Frenchelon » fait référence au programme anglo-saxon connu sous le nom d’Echelon, combiné avec « French », qui signifie « français » en anglais.

Son existence n’a pas été officiellement reconnue par les autorités françaises, bien que de nombreux journalistes français1,2 et anglo-saxons3, se fondant sur des sources militaires, en aient parlé depuis que les instances européennes se sont intéressées à Echelon, ou encore dans le cadre de la lutte antiterroriste4.

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Frenchelon

http://libertesinternets.wordpress.com/2010/10/03/french-echelon-les-grandes-oreilles-a-la-francaise/

http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2009/06/16/frenchelon-la-carte-des-stations-espion-du-renseignement-francais/

http://hp.kairaven.de/miniwahr/frenchechelon.html

http://www.rue89.com/2009/07/28/en-france-le-nombre-d-ecoutes-a-quadruple-en-sept-ans

http://reseau.echelon.free.fr/reseau.echelon/espionnage_francais.htm

Publicités

Le projet ECHELON

Echelon est un nom de code utilisé pendant de nombreuses années par les services de renseignements des États-Unis pour désigner une base d’interception des satellites de télécommunications commerciaux. Par extension, le Réseau Echelon désigne le système mondial d’interception des communications privées et publiques (SIGINT), élaboré par les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande dans le cadre du traité UKUSA.

Le réseau Echelon est géré conjointement par les services de renseignements des États membres du UKUSA :

  • la NSA (National Security Agency) pour les États-Unis qui en est le principal contributeur et utilisateur ;
  • le GCHQ (Government Communications Headquarters) pour le Royaume-Uni ;
  • le CSTC (Centre de la sécurité des télécommunications Canada) pour le Canada ;
  • la DSD (Defence Signals Directorate) pour l’Australie ;
  • le GCSB (Government Communications Security Bureau) pour la Nouvelle-Zélande.

C’est un réseau global, appuyé par des satellites artificiels, de vastes bases d’écoutes situées aux États-Unis, au Canada (à Leitrim), au Royaume-Uni (à Morwenstow), en Australie (à Pine Gap) et en Nouvelle-Zélande (à Waihopai), des petites stations d’interception dans les ambassades, et le sous-marin de classe Seawolf USS Jimmy Carter, entré en service en 2005 pour écouter les câbles sous-marins de télécommunications.

Il intercepte les télécopies, les communications téléphoniques, les courriels et, grâce à un puissant réseau d’ordinateurs, est capable de trier en fonction de certains termes les communications écrites et, à partir de l’intonation de la voix, les communications orales.

Bien que plusieurs autres pays aient mis en place des systèmes similaires, comme Frenchelon en France, il reste aujourd’hui le plus puissant au monde.

Ces réseaux peuvent être utilisés pour des actions militaires ou politiques.

2 000 personnes, dont 1 500 Américains, travaillent sur la base du Yorkshire au Royaume-Uni, la plus grosse hors des États-Unis. Les militantes du Women Peace Camp sont entrées plusieurs fois dans cette base, ont volé des documents et ont diffusé des informations au sujet d’Echelon.

Toutes les informations récoltées par le réseau Echelon sont analysées au quartier général de la NSA à Fort George G. Meade (Maryland, États-Unis).

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Echelon

http://www.theshield.fr/pages/echelon.html

http://www.lepouvoirmondial.com/le-projet-echelon/

http://actualitedelhistoire.over-blog.com/article-les-black-program-le-projet-echelon-48336570.html

http://www.pcinpact.com/news/49822-systeme-herisson-surveillance-dga-echelon.htm

http://www.pcinpact.com/news/53215-indect-europe-surveillance-internet-cctv.htm

 

La liste II bis

The BIS is the most obscure arm of the Bretton-Woods International Financial architecture but its role is central. John Maynard Keynes wanted it closed down as it was used to launder money for the Nazis in World War II. Run by an inner elite representing the world’s major central banks it controls most of the transferable money in the world. It uses that money to draw national governments into debt for the IMF.

http://www.bilderberg.org/bis.htm

La liste IV

http://www.imf.org/external/np/sec/memdir/fra/officersf.htm

Cadres de direction du F M I

 

Directrice générale Christine Lagarde

Premier Directeur général adjoint David Lipton

Directeur général adjoint Naoyuki Shinohara

Directrice générale adjointe Nemat Shafik

Directeur général adjoint Zhu Min

Conseiller économique Olivier Blanchard

Conseiller financier José Viñals

Directeur, Département Afrique Antoinette Monsio Sayeh

Directeur, Département Asie et Pacifique Anoop Singh

Directeur, Département Europe Reza Moghadam

Directeur, Dèpartement de la communication Gerard Rice

Directeur, Département des finances publiques Carlo Cottarelli

Directeur, Département financier Andrew Tweedie

Directeur par intérim, Département des ressources humaines Markus Rodlauer

Directeur, Institut du FMI Sharmini A. Coorey

Directeur, Département des marchés de capitaux internationaux José Viñals

Département juridique
Conseiller juridique Sean Hagan

Directeur, Département Moyen-Orient et Asie centrale Masood Ahmed

Directeur, Département de la stratégie, des politiques et de l’évaluation Siddharth Tiwari

Directeur, Département des études Olivier Blanchard

Département du Secrétariat
Secrétaire par intérim Jianhai Lin

Directeur, Département des statistiques Louis Marc Ducharme

Directeur, Département de la technologie et des services généraux Frank Harnischfeger

Directeur par intérim/associé, Département Hémisphère occidental Saul Lizondo

Directeur, Bureau du budget et de la planification Daniel Citrin

Directeur, Bureau de la vérification et de l’inspection internes G. Russell Kincaid

Directeur, Bureau de gestion de l’assistance technique José Roberto Rosales

Directeur, Bureau régional pour l’Asie et le Pacifique Shogo Ishii

Directeur, Bureaux européen du FMI Emmanuel van der Mensbrugghe

Représentant spécial auprès des Nations Unies Elliott Harris

Directeur, Bureau d’évaluation indépendant Moises J. Schwartz

http://www.imf.org/external/fra/terms.htm

La liste III

http://www.ecb.int/ecb/orga/decisions/govc/html/index.fr.html

Les membres du Conseil des gouverneurs

Cliquez sur une photo pour l’agrandir

  • Mario Draghi
    Mario Draghi Curriculum vitae
    président de la BCE
  • Vítor Constâncio
    Vítor Constâncio Curriculum vitae
    vice-président de la BCE
  • Jörg Asmussen
    Jörg Asmussen Curriculum vitae
    membre du Directoire de la BCE
  • Benoît Cœuré
    Benoît Cœuré Curriculum vitae
    membre du Directoire de la BCE
  • Yves Mersch
    Yves Mersch Curriculum vitae
    membre du Directoire de la BCE
  • Peter Praet
    Peter Praet Curriculum vitae
    membre du Directoire de la BCE
  • Luc Coene
    Luc Coene
    gouverneur, Banque nationale de Belgique
  • Jens Weidmann
    Jens Weidmann
    président, Banque fédérale d’Allemagne
  • Patrick Honohan
    Patrick Honohan
    gouverneur, Banque centrale d’Irlande
  • George A. Provopoulos
    George A. Provopoulos
    gouverneur, Banque de Grèce
  • Luis María Linde
    Luis María Linde
    gouverneur, Banque d’Espagne
  • Ardo Hansson
    Ardo Hansson
    gouverneur, Banque d’Estonie
  • Christian Noyer
    Christian Noyer
    gouverneur, Banque de France
  • Ignazio Visco
    Ignazio Visco
    gouverneur, Banque d’Italie
  • Panicos Demetriades
    Panicos Demetriades
    gouverneur, Banque centrale de Chypre
  • Gaston Reinesch
    Gaston Reinesch
    gouverneur, Banque centrale du Luxembourg
  • Josef Bonnici
    Josef Bonnici
    gouverneur, Banque centrale de Malte
  • Klaas Knot
    Klaas Knot
    président, Banque des Pays-Bas
  • Ewald Nowotny
    Ewald Nowotny
    gouverneur, Banque nationale d’Autriche
  • Carlos Costa
    Carlos Costa
    gouverneur, Banque du Portugal
  • Marko Kranjec
    Marko Kranjec
    gouverneur, Banque de Slovénie
  • Jozef Makúch
    Jozef Makúch
    gouverneur, Banque de Slovaquie
  • Erkki Liikanen
    Erkki Liikanen
    gouverneur, Banque de Finlande

http://www.ecb.int/home/html/disclaimer.fr.html

Engrenages

Engrenage des cycles de vérités « combattus » et des cycles de mensonges « entretenus »

Jamais 2 sans 3 …

Jamais 3 sans 4 …

Wikileaks, https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikileaks

Julian Assange, https://fr.wikipedia.org/wiki/Assange

Bradley Manning, https://fr.wikipedia.org/wiki/Bradley_Manning

Edward Snowdan, https://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Snowden

Qui sera le prochain lanceur d’ alerte ? Quels seront les prochains lanceurs d’ alertes !

Le premier qui dit la vérité, Il doit être exécuté.
Le coureur a dit la vérité, Il doit être exécuté.
Le témoin a dit la vérité, Il doit être exécuté.
Le poète a dit la vérité, Il doit être exécuté.
L´inconnu a dit la vérité, Il doit être exécuté.
Ce jeune homme a dit la vérité, Il doit être exécuté.
Ma chanson a dit la vérité, Vous allez m’exécuter.

 

La vérité

 

Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié
D´abord on le tue
Puis on s´habitue
On lui coupe la langue on le dit fou à lier
Après sans problèmes
Parle le deuxième
Le premier qui dit la vérité
Il doit être exécuté.

 

J´affirme que l´on m´a proposé beaucoup d´argent
Pour vendre mes chances
Dans le Tour de France
Le Tour est un spectacle et plaît à beaucoup de gens
Et dans le spectacle
Y a pas de miracle
Le coureur a dit la vérité
Il doit être exécuté.

 

A Chicago un journaliste est mort dans la rue
Il fera silence
Sur tout ce qu´il pense
Pauvre Président tous tes témoins ont disparu
En chœur ils se taisent
Ils sont morts les treize
Le témoin a dit la vérité
Il doit être exécuté.

 

Le monde doit s´enivrer de discours pas de vin
Rester dans la ligne
Suivre les consignes
A Moscou un poète à l´Union des écrivains
Souffle dans la soupe
Où mange le groupe.
Le poète a dit la vérité
Il doit être exécuté.

 

Combien d´hommes disparus qui un jour ont dit non
Dans la mort propice
Leurs corps s´évanouissent
On se souvient ni de leurs yeux ni de leur nom
Leurs mots qui demeurent
Chantent « juste » à l´heure.
L´inconnu a dit la vérité
Il doit être exécuté.

 

Un jeune homme à cheveux longs grimpait le Golgotha
La foule sans tête
Etait à la fête
Pilate a raison de ne pas tirer dans le tas
C´est plus juste en somme
D´abattre un seul homme.
Ce jeune homme a dit la vérité
Il doit être exécuté.

 

Ce soir avec vous j’ai enfreint la règle du jeu
J’ai enfreint la règle
Des moineaux, des aigles
Vous avez très peur pour moi car vous savez que je
Risque vos murmures
Vos tomates mûres
Ma chanson a dit la vérité
Vous allez m’exécuter
Ma chanson a dit la vérité
Vous allez m’exécuter

Guy Béart

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=AfpSRnahQig