68arts les abandonnés … du système.

J’entendais encore hier une « jeune » retraitée m’expliquer qu’elle « avait cotisé 40 ans, alors sa retraite elle ne l’avait pas volée ». Son raisonnement est en partie faux. Certes elle a bien cotisé, mais les cotisations qu’elle a payé pendant 40 ans (et ce n’est pas elle qui en fixe le montant) n’ont jamais reflété le coût réel des retraites à venir mais celles du passé…

Le coût des retraites de cette génération a été courageusement reporté sur les générations suivantes.

Mais il est temps pour chacun de nos amis retraités, jeunes ou moins jeunes, de faire un véritable stress test personnel.

Comment gérez-vous une situation où votre pension a baissée de 50 % ? C’est ce qui va se passer. Personne ne vous le dira. Vous le découvrirez petit à petit, comme à chaque fois.

Bon courage à tous nos aînés car c’est au moment où ils seront fragilisés et vulnérables que l’État les abandonnera en rase campagne et c’est aussi aux enfants à se préparer à aider les parents, car je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne il est hors de question de voir mes parents dans une situation de dénuement importante. Allez, je vous laisse, j’ai quelques piécettes à mettre de côté au cas où… pour ma maman !

Charles SANNAT

Editorialiste et rédacteur du Contrarien Matin

Directeur des Études Économiques Aucoffre.com

http://www.lecontrarien.com/

Ceci est un article ‘presslib‘, c’est à dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, Directeur des études économiques.  Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com  

http://www.lefigaro.fr/retraite/2013/06/04/05…port-moreau.php

Publicités

Libération de la croissance … et après ?

Il y a quelques années, on lisait avec un peu d’étonnement (ici par exemple) que la dette publique n’était pas un problème, qu’il fallait boire frais, que tout était sous contrôle et qu’il n’y avait aucune raison de s’inquiéter. Après tout, un État comme la France ne peut pas faire faillite, et puis la dette est bien soutenable, youkaïdi, youkaïda, restons détendus. Les années passant, le discours s’est dilué (comme par exemple), tant il est vrai que les finances des pays ne se sont pas améliorées. Heureusement, la France n’est pas à cours de bonnes idées !

Avant de regarder LA solution de Delpla, il faut se rappeler que notre bonhomme n’est pas un complet inconnu (disons, presque pas : miracle de Wikipédia, même les fossoyeurs du peuple trouveront page à leur nom) : c’est un des soldats de la phalange keynésienne des Attali-boys, qui a participé, en son temps, à la Commission du même tonneau qui était parvenue à nous faire bien rire avec des propositions dont nous avons vu à quel point elles furent à la fois praticables et pratiquées. Au passage, on ne s’étonnera même pas que le site dédié à cette « libération de la croissance » affiche maintenant un magnifique panneau, parfaitement en phase avec la réalité de terrain vécue en France :

24hGold - Encore de bonnes idé...

source : http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-encore-de-bonnes-idees-pour-rembourser-la-dette.aspx?article=4397547746G10020&redirect=false&contributor=H.+Seize&mk=2

Par H. SeizeHashtable

 

Une menace fasciste …

Définition :

« La base de la doctrine fasciste est la conception de l’État. Pour le fascisme, l’État est un absolu en face duquel l’individu et les groupes sont le relatif. Sans l’État, il n’y a pas de nation. Pour le fasciste tout est dans l’État et rien d’humain et de spirituel n’existe hors de l’État, pas d’individus, pas de groupes […] l’État fasciste s’attribue aussi le domaine économique. Le corporatisme dépasse le libéralisme, il crée une nouvelle synthèse où tous les intérêts sont conciliés dans l’unité de l’État. Seule la guerre porte au maximum de tension toutes les énergies humaines et imprime un sceau de noblesse aux peuples qui l’affrontent. »

source : http://www.wikiberal.org/wiki/Fascisme

Au sens large, le terme s’est étendu à tout mouvement politique ou organisation s’appuyant sur un pouvoir fort au service d’une classe humaine dominante 6, la persécution d’une classe ennemie chargée de tous les maux, l’exaltation du sentiment nationaliste, le rejet des institutions démocratiques et libérales, la répression de l’opposition et un contrôle politique extensif de la société civile.

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fascisme

Nous savons tous que le terme ‘fasciste’ a une connotation péjorative, et que toute personne l’utilise pour décrire un système politique envers lequel elle ressent de l’aversion. Personne n’oserait jamais se lever et déclarer ‘Je suis fasciste, et je pense que le fascisme est le meilleur système social et économique qui soit’.

Personne n’oserait jamais se lever et déclarer ‘Je suis fasciste, et je pense que le fascisme est le meilleur système social et économique qui soit

Le problème auquel nous faisons face aujourd’hui est bien plus fondamental que cela : il réside en l’existence de 10.000 agences régulatoires, en l’idée que nous devons payer l’Etat pour nous voir offrir le privilège de travailler, en le fait que le gouvernement soit le seul maître de l’ordre économique capitaliste. En clair, notre problème est la notion d’Etat-total. Tant qu’il existera, notre souffrance et le déclin de notre économie ne prendront pas fin.

 

A suivre

source : http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-la-menace-fasciste-i.aspx?article=3954709262G10020&redirect=false&contributor=Lew+Rockwell.&mk=2

Par Lew RockwellMises.org

Informez vous, mieux ré-informez vous !

Bienvenue dans la bibliothèque E&R

  • Permettre aux adhérents/sympathisants E&R de partager un minimum de connaissances de façon à pouvoir échanger en partant de bases communes (et saines tant que faire se peut)
  • Faire de la publicité à des ouvrages qui sont injustement (ou très justement selon d’où on se place) boudés par la médiatocratie#
  • Vous donner l’envie de découvrir ou redécouvrir des auteurs incontournables
  • Vous informer de la publication de livres issus des membres ou sympathisants E&R
  • Enfin, et pour résumer un peu le tout, vous donner l’envie de lire utile et de vous armer face à la propagande bien-pensante

http://www.egaliteetreconciliation.fr/-Livres-.html

http://www.egaliteetreconciliation.fr/a-la-une.html

http://www.egaliteetreconciliation.fr/

#médiocratie !

 

Sniffer du gaz sarin est forcément euphorisant … mais gare à la chute.

Sniffer du gaz sarin est forcément euphorisant … mais gare à la vague …

Près de 2 ans après le début de la « rébellion », en réalité des hordes de fanatiques salafistes, armées par l’occident et rémunérées par le Qatar et l’Arabie Saoudite, force est de constater que la Syrie tient bon, malgré les milliers de victimes humaines et les destructions considérables provoquées par une sale guerre menée au nom des intérêts géostratégiques des puissances occidentales. S’il fallait encore prouver que la conspiration anti-Assad rime de plus avec débacle militaire, il n’y a qu’à rien de plus parlant que la dernière victoire militaire et symbolique de l’armée loyaliste syrienne face aux terroristes salafistes à Qousseir, bastion de la « rébellion »  depuis plus d’un an.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’amertume a remplacé l’euphorie dans les chancelleries occidentales et alliés. C’est ce qui explique les propos de Laurent Fabius et James Cameron contre Damas, accusé d’avoir utilisé du gaz Sarin contre les « rebelles ». Le ministre des affaires étrangères français a assuré que, selon des analyses françaises, du gaz sarin a bien été utilisé « avec certitude à plusieurs reprises et de façon localisée » en Syrie. De son côté, Londres a déclaré  avoir des preuves « physiologiques » de l’utilisation du gaz sarin en Syrie par le pouvoir . « Nous avons obtenu des échantillons physiologiques de Syrie qui ont été testés » en Angleterre, et « les substances obtenues ont révélé la présence de gaz sarin », a poursuivi le porte-parole du gouvernement. C’est peu de dire que ces accusations affligeants que le spectacle d’un Collin Powell et sa fiole  » chimique » devant l’ONU en 2003. 

Quelle débandade !

A2N

source : http://www.alert2neg.com/article-bachar-al-assad-defait-le-qatar-laurent-fabius-s-met-du-gaz-sarin-plein-le-nez-118295163.html

Une collusion médias, gouvernement, et LDJ est elle plausible ?

Silence radio. Le gouvernement, comme la plupart des médias, ne donnent aucune information sur une nouvelle « ratonnade » de la « Ligue de Défense Juive » (LDJ), qui se vante d’avoir laissé une personne dans le coma, ce dimanche à Paris !

Nous apprenons par la Ligue de Défense Juive elle-même, qu’elle a organisé ce dimanche 2 juin 2013, une nouvelle « descente » de sa milice à Saint-Mandé et dans le 12ème arrondissement de PARIS.

Rédigé dans un français très approximatif le « Communiquer » (sic) précise que « La LDJ a riposter comme il se doit face à une bande de racailles venue provoquer sur Saint-Mandé (94), une jeune racaille est dans le coma, merci d’éviter d’annoncer sa mort…nous appelons à être vigilant, à nous signaler toute « bande » suspect, nous intervenons très rapidement ».

Ainsi, non seulement cette milice se vante de violences ayant abouti à ce qu’un jeune homme soit hospitalisé (dans le coma ?), mais encore elle se propose, sur simple signalement, d’intervenir très rapidement pour corriger tous « suspects ».

Le caractère « suspect », notion au demeurant très subjective, justifiant à lui seul un lynchage rapide et efficace.

En quelques minutes, sur le profil de la LDJ, 45 personnes déclaraient « aimer ça ».

source : http://www.europalestine.com/spip.php?article8360

collusion : Le phénomène de collusion, désigne l’entente, généralement volontaire, entre diverses parties. Pour autant, la considération de la collusion fortuite entre les travers de l’humanité n’est pas absurde. Sa considération est au centre de la sociologie.

http://www.cnrtl.fr/lexicographie/collusion