Il faut sauver Edward Snowden !

Il faut sauver le citoyen Edward Snowden !

Überwachung von Deutschland: Bundesanwaltschaft schaltet sich in NSA-Datenskandal ein

NSA-Zentrale in Fort Meade: Spähprogramme werden Fall für deutsche Justiz

Edward Snowden

Die Überwachung durch den US-Geheimdienst NSA beschäftigt nach SPIEGEL-Informationen jetzt auch die Bundesanwaltschaft. In Karlsruhe werden Informationen zu den Spähprogrammen der Amerikaner und Briten gesammelt – eine Anzeige gegen unbekannt wurde bereits gestellt.

source : http://www.spiegel.de/politik/deutschland/bundesanwaltschaft-ueberprueft-nsa-ueberwachung-a-908617.html

L’hebdomadaire allemand « Der Spiegel » révèle dimanche que l’Union européenne a été surveillée par l’Agence nationale de sécurité américaine NSA, accusée d’avoir espionné les communications électroniques mondiales dans le cadre du programme Prism. Dans l’un des documents auxquels le magazine a eu accès, daté de septembre 2010 et classé « strictement confidentiel », la NSA décrit comment elle espionnait la représentation diplomatique de l’Union européenne à Washington : micros installés dans le bâtiment, mais aussi d’une infiltration du réseau informatique qui lui permettait de lire les courriers électroniques et les documents internes.

source : http://allainjules.com/2013/06/30/espionnage-sos-peut-on-laisser-tomber-edward-snowden-entre-les-griffes-du-loup/

Mandela à Gaza

« le pire n’est jamais certain, le meilleur est toujours possible. »

« Si la seule solution est la violence, alors nous utiliserons la violence »

Comme l’a rappelé Pierre Haski dans un article publié hier sur Rue89, les pays occidentaux n’ont pas toujours, loin de là, soutenu les combats de Nelson Mandela. Ce dernier leur a d’ailleurs à plusieurs reprises rendu la pareille en se démarquant nettement des positions des États-Unis et de l’Union européenne, comme lors de son voyage à Gaza en octobre 1999, durant lequel il a fait des déclarations, passées sous silence par la presse occidentale et peu connues aujourd’hui encore, alors qu’elles en disent long sur les positions politiques de celui qui est devenu le symbole de la lutte anti-apartheid.

Il ne s’agit pas non plus de défendre une quelconque position de principe quant au recours à la lutte armée, mais bel et bien de souligner le fait que, quel que soit le jugement que l’on peut porter sur les opinions de Mandela, la moindre des choses est de refuser, à l’heure où les « hommages » hypocrites se préparent, que sa pensée et ses combats soient amputés de certaines de leurs dimensions essentielles. Mandela peut et doit être critiqué, que l’on parle de ses choix politiques, économiques ou sociaux. Mais ce serait salir sa mémoire et trahir les luttes qu’il a menées que de laisser ses adversaires d’hier décider de ce que l’Histoire doit retenir de lui.

source : http://resisteralairdutemps.blogspot.fr/p/comme-la-rappele-pierre-haski-de-rue89.html

http://www.europalestine.com/spip.php?article8423

http://www.juliensalingue.fr/

Money Bank

Le système bancaire moderne crée de la monnaie à partir de rien…

« Le système bancaire moderne crée de la monnaie à partir de rien. Le procédé est probablement le tour de passe-passe le plus incroyable qui ait jamais été inventé..

 Si vous voulez devenir les esclaves des banquiers, et payer de surcroit le coût de votre esclavage, laissez les banques créer de la monnaie ».

 Lord Josiah Stemp

Directeur de la Banque d’Angleterre, 1937

source : http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-le-systeme-bancaire-moderne-cree-de-la-monnaie-a-partir-de-rien-.aspx?article=1028753058G10020&redirect=false&contributor=R%C3%A9flexion+du+jour&mk=2

Maintien des privilèges

Lois transparence :

De recul en recul, les députés préfèrent le voyeurisme a la transparence démocratique.

Après 24 heures de débats au Palais Bourbon, les textes amendés et votés par les députés apportent indéniablement des progrès en termes de contrôle des élus. Cependant, ces textes mis aux voix mardi à l’Assemblée nationale ne peuvent pas être qualifiés de « lois sur la transparence ».

Tandis que quelques députés de tous bords politiques ont ferraillé pour tenter d’améliorer un texte déjà bien malmené par la commission des lois, de nombreux autres se sont opposés à toute transparence tandis qu’une majorité rejetait méthodiquement toute avancée. Suivant les avis du rapporteur Jean-Jacques Urvoas, apparemment fermé à presque toute suggestion ne venant pas de sa commission, les députés ont notamment rejeté la publicité large des déclarations d’intérêts et la transparence du lobbying, de leurs propres votes, de l’évolution des patrimoines en cours de mandat, ou encore de la Haute Autorité elle-même.

Plutôt que d’établir des règles claires et distinctes de publicité pour les déclarations de patrimoine, dont seule l’évolution est utile à nos yeux, et les déclarations d’intérêts, dont la large diffusion auprès de l’ensemble des citoyens est essentielle à la démocratie, les députés ont préféré l’effet d’annonce et le voyeurisme. Ils ont en effet réservé ces informations aux seuls citoyens suspicieux, ceux qui auront la motivation de se rendre en préfecture, sans autorisation de partager leurs éventuelles découvertes, ou de passer un temps considérable à déchiffrer une par une les déclarations qui seront discrètement publiées par la Haute Autorité.

source et suite : http://www.regardscitoyens.org/?p=5192&ml=1#suite

http://www.herodote.net/4_aout_1789-evenement-17890804.php

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nuit_du_4_ao%C3%BBt

https://fr.wikipedia.org/wiki/Privil%C3%A8ge_%28Ancien_R%C3%A9gime%29

http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/Abolition-des-privileges-droite-et-gauche-en-colere-contre-dix-deputes-614553

http://www.lepoint.fr/politique/dix-deputes-reclament-l-abolition-de-leurs-privileges-19-06-2013-1682625_20.php

http://www.lefigaro.fr/politique/2013/06/19/01002-20130619ARTFIG00350-dix-deputes-veulent-abolir-leurs-privileges.php

http://www.cosmovisions.com/ChronoRevolutionAbolitionPrivileges.htm