Keynésianisme, une stratégie contre choc et chaos.

John Maynard Keynes 1883-1946

« John Maynard Keynes (/keɪnz/, 5 juin 188321 avril 1946) est un économiste britannique de notoriété mondiale, reconnu comme le fondateur de la macroéconomie moderneNote 1, pour laquelle les marchés ne s’équilibrent pas automatiquement, ce qui justifie le recours à des politiques économiques conjoncturelles. Le keynésianisme, la nouvelle économie keynésienne, le néokeynésianisme ou le post-keynésianisme plus interventionniste sont des concepts et des courants de pensée issus de l’œuvre de Keynes. »

« Sa première somme théorique fut le Traité sur la monnaie. Mais son œuvre majeure est sans conteste la Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie (1936). Ce livre, après d’autres, s’en prend à la loi de Say, un des fondements du laissez-faire. »

« La pensée de Keynes, notamment le courant keynésien dit de la synthèse néoclassique longtemps dominant aux États-UnisNote 3, a perdu une large part de son influence à partir du début des années 1980 avec la montée en puissance du monétarisme, de la déréglementation financière et de la nouvelle économie classique. Cependant, la crise économique de 2008-2009 a semblé marquer un regain d’intérêt pour la pensée de Keynes, tant dans la version plutôt sociale libérale de la nouvelle économie keynésienne que dans des versions plus hétérodoxes, telles que le post-keynésianisme ou encore, en France, l’économie des conventions. »

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Maynard_Keynes

« À la suite de Keynes, les keynésiens raisonnent d’emblée au niveau macro-économique et considèrent que la « théorie classique n’est applicable qu’au cas du plein emploi2 ». Or, écrivant durant la période de crise de l’entre-deux guerres, ce qui l’intéresse, c’est ce qui se passe en période de sous-emploi. De cela découlent deux points clés : l’offre ne crée pas comme chez Jean-Baptiste Say sa propre demande mais dépend de la demande effective ; à la différence des classiques la monnaie n’est pas un « voile » mais influe sur l’économie réelle. »

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Keyn%C3%A9sianisme

Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie. (1936)

page téléchargement pdf :

http://classiques.uqac.ca/classiques/keynes_john_maynard/theorie_gen_emploi/theorie_emploi_monnaie_1.pdf

http://classiques.uqac.ca/classiques/keynes_john_maynard/theorie_gen_emploi/theorie_emploi_monnaie_2.pdf

autres formats :

http://classiques.uqac.ca/classiques/keynes_john_maynard/theorie_gen_emploi/theorie_emploi.html

 

 

15-05-1948 exode palestinien, la Nakba …

« L’exode palestinien de 1948 – commémoré comme la Nakba (arabe: النكبة‎, an-Nakbah, lit. « désastre » ou « catastrophe ») – fait référence à l’exode de la population arabe palestinienne qui se produisit pendant la période que les historiens nomment guerre de Palestine de 1948 et qui couvre les six derniers mois du mandat britannique de Palestine et la première guerre israélo-arabe. »

« Les historiographies israélienne et occidentale ont longtemps gommé ces événements tandis que les Palestiniens y ont toujours fait référence en tant qu’al-Nakba (également orthographié Naqba) : la « catastrophe ». »

« Cet exode est également à l’origine de la problématique actuelle des réfugiés palestiniens qui constitue l’un des contentieux des conflits israélo-arabe et israélo-palestinien. »

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nakba

« La Palestine, en forme longue l’État de Palestine, en arabe دولة فلسطين (Dawlat Filastin), est un État observateur non-membre de l’ONU situé au Proche-Orient, dans la région géographique de Palestine. »

« Les premières revendications concernant cet État remontent aux années 1920, dans le cadre du conflit entre Arabes et sionistes en Palestine mandataire. Elles sont marquées par la Grande Révolte arabe de 1936-1939 qui, bien que matée, aboutit à l’édiction par les Britanniques d’un Livre blanc promettant l’établissement d’un État arabe indépendant avant 10 ans sur toute la Palestine. »

« Dix ans plus tard, les défaites arabe et palestinienne lors de la guerre de Palestine de 1948 contrecarrent ses revendications avec la naissance d’Israël, l’annexion de la Cisjordanie par la Jordanie et l’expulsion ou la fuite de plus de la moitié de la population palestinienne de ses terres. Ces événements sont vu comme une « catastrophe », « Nakba » dans l’histoire palestinienne. »

« Après avoir maté la révolte militairement (plus de 5 000 morts arabes) et craignant de faire basculer les Arabes dans le camp de l’Allemagne à la veille de la Seconde Guerre mondiale, les Britanniques publient, en 1939, leur troisième Livre blanc par lequel ils réduisent drastiquement l’immigration juive, et annoncent que sous 10 ans, la Palestine pourra devenir un État indépendant unitaire, comme l’exigent les leaders arabes palestiniens. »

« Il existe un artisanat traditionnel palestinien (robes brodées au point de croix, keffieh), des danses (voir Dabkeh), des chants, des poèmes. La culture palestinienne se développe également dans des institutions culturelles et dans des Universités. On notera également une culture ancestrale, plongeant ses racines dans le néolithique, 7 000 ans av. J.-C., avec la fabrication traditionnelle de vanneries en paille de blé ou d’orge très spécialisées et d’une riche variété82. Les typiques tapis fabriqués à Gaza équipaient tous les foyers nomades de la grande Syrie83. Enfin, on remarquera des objets très spécifiques comme les rabiehs, greniers à grains nomades et transportables, véritables meubles en pisé. »

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Palestine_%28%C3%89tat_revendiqu%C3%A9%29

 

 

09-05-1950 création de la CECA.

CECA et puis …

« La Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA) était une organisation internationale fondée sur le Traité de Paris entré en vigueur le 23 juillet 1951 pour une durée de 50 ans. Elle n’existe plus depuis le 22 juillet 2002. Elle rassemblait six nations, unifiant l’Europe de l’Ouest durant la Guerre froide et créant les bases d’une démocratie européenne et le développement actuel de l’Union européenne. Elle fut au niveau européen la première organisation basée sur des principes résolument supranationaux. »

« 

L’objectif est de « soutenir massivement les industries européennes du charbon et de l’acier pour leur permettre de se moderniser, d’optimiser leur production et de réduire leurs coûts, tout en prenant en charge l’amélioration des conditions de vie de leurs salariés et leur reclassement en cas de licenciement » 2

Son principe s’inspire fortement des idées présentées par James Arthur Salter, 1er Baron Salter dans le livre Allied Shipping control qui mettaient en place la coordination des intérêts alliés après la première guerre mondiale »

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_europ%C3%A9enne_du_charbon_et_de_l%27acier

08-05-1945 une date, deux anniversaires.

Le chant des partisans

 

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme.
Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite…

C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève…

Ici chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l’ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute…

Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh…

source : http://www.ac-grenoble.fr/ecoles/hg/spip.php?article783

« Le 8 mai 1945 est la date de deux événements historiques marquants :

« Le 8 mai 1945 est aussi la date du début des massacres de Sétif, Guelma et Kherrata, qui sont les répressions sanglantes des émeutes nationalistes qui sont survenues en 1945 dans le département de Constantine en Algérie durant la période coloniale française. Les émeutes visaient à réclamer l’indépendance du pays et la libération du chef du Parti populaire algérien (PPA) Messali Hadj. »

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/8_mai_1945

« 1. Nous soussignés, agissant au nom du Haut Commandement Allemand, déclarons par la présente que nous offrons la reddition sans condition au Commandant Suprême des Forces Expéditionnaires Alliées et, simultanément au Haut Commandement Soviétique, de toutes les forces de terre, de mer et de l’air qui sont à cette date sous contrôle allemand.

2. Le Haut Commandement allemand transmettra immédiatement à toutes les autorités militaires navales et aériennes allemandes et à toutes les autorités militaires sous contrôle Allemand, l’ordre de cesser de prendre part aux opérations actives à 23 heures 01 heure d’Europe centrale le 8 mai et de rester sur les positions qu’elles occuperont à ce moment. Aucun navire ni avion ne sera sabordé et aucun dégât ne sera fait à leur coque, à leurs machines ou à leur équipement.

3. Le Haut Commandement Allemand adressera immédiatement aux commandants des forces intéressées tous les ordres donnés par le Commandant suprême des Forces expéditionnaires Alliées et par le Haut Commandement soviétique, et s’assurera de leur exécution.

4. Cet acte de reddition militaire ne préjuge pas de l’avenir et sera remplacé par tout autre instrument général de reddition qui sera imposé par ou au nom des Nations unies et applicable à l’ALLEMAGNE et aux forces armées allemandes dans leur ensemble.

5. Dans le cas où le Haut Commandement allemand ou certaines forces sous son contrôle manqueraient d’agir conformément à cet acte de reddition, le Commandant Suprême des Forces Expéditionnaires Alliées et le Haut Commandement Soviétique prendront toutes actions punitives ou autres qu’ils jugeront appropriées. »

source  :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Actes_de_capitulation_du_Troisi%C3%A8me_Reich

VENGANZA …

Qatar, Israël, Etats-Unis, France, Angleterre unis contre le peuple Syrien …

« Ils est finalement avéré que le mot d’ordre des pays cités dans le titre de cette brève est : « Il ne faut pas que l’armée syrienne gagne cette guerre ». Comment en serait-il autrement ? Figurez-vous que, à chaque fois que leurs poulains sont en difficulté, que dis-je, en grande difficulté comme en ce moment, et vlan, comme par enchantement, il y a toujours quelque chose qui se passe en Syrie. C’est suranné. Le manque d’imagination est tellement criard dans le camp des ennemis de la Syrie que, dans leur haine, ils en oublient parfois le fait que, les autres les voient. C’est une lapalissade. »

source :

http://allainjules.com/2013/05/05/agression-syrie-qatar-israel-etats-unis-france-angleterre-meme-combat-de-lhorreur/

VENGANZA

On est en droit et nous avons le devoir de répandre nos légitimes interrogations. Pour quoi ? Pour qui ? Par qui ? tout cela est il possible. Comment pouvons nous encore accepter de telles manipulations mentales. Comment pouvons nous encore accepter cette souffrance, cette mort lente distillée sans discontinuer et dispensée a travers toute la planète et en particulier vers les minorités de toutes natures, par ceux qui n’ont qu’ une seul idéologie culturelle « la haine, le mépris, la destruction » de l’ autre qui n’est pas et ne sera jamais a son image. Comment pouvons nous accepter l’ inacceptable ? On sent très bien une montée populaire mondiale anti-américaine, anti-yankees, anti-IsrAmérica, voire anti-UE. Les peuples ne resteront pas soumis et silencieux face a une injustice qui va grandissant au nom d’ un impérialisme décadent qui n’en peut plus d’ agoniser, entrainant dans sa chute ceux qui ne le soutiendrons plus jamais. L’ heure viendra ou la « VENGANZA » devra être le moteur des faibles et des opprimés partout ou cela sera nécessaire afin que nos valeurs humaines puissent vivre, mais surtout y survivre.

No Future pour les oppresseurs, les agresseurs de l’ espèce humaine en danger.

« L’ingérence des puissances occidentales et de ses alliés fanatiques ne connaît pas de limites. Plusieurs buts : Satisfaire l’appétit messianique dément de Tel-Aviv, la folie hégémonique des Yankees, et la soif insatiable des financiers de Londres ; contrôler toutes les ressources vitales de la planète, quel que soit le coût humain, matériel, ou pour l’environnement.

L’Occident s’oppose à la Syrie souveraine, et sous couvert de non interventionnisme, l’hypocrite fournit en fait des armes… toujours plus discrètement et surtout plus subtilement meurtrières.  »

« L’humanité, par la faute de quelques-uns, s’achemine inexorablement vers un chaos nucléaire planétaire indescriptible… Et avec le sayan Fabius aux Affaires Etrangères, la France sera au premier rang de cette guerre folle, dans le cadre de l’OTAN et aux côtés des pires fauteurs de troubles. Ainsi, notre pays sera le premier visé, avec ses centrales nucléaires, et la menace terroriste ne sera jamais aussi forte. »

source :

http://chantaldupille.fr/component/content/article/18-guerre/71-la-guerre-qui-rode-une-situation-explosive-l-agenda-du-chaos-se-precise