Ersatz, la nouvelle stratégie.

Un ersatz est un « sous-équivalent », souvent considéré de moindre qualité, d’un système considéré, ou bien tout produit de substitution remplissant les mêmes fonctions que l’original. Il s’agit d’une pâle copie, d’un substitut parfois peu, voire pas du tout, efficace ou encore d’un sujet dénaturé peu convaincant.

en chimie et dans l’alimentation :

Dans l’alimentation, un ersatz est un produit qui remplace, imparfaitement, un autre produit, souvent devenu difficile à trouver ou cher. On dit aussi un succédané. Ainsi, la chicorée est un ersatz de café, la margarine du beurre, l’aspartame et la stévia des succédanés du sucre, les œufs de lump du caviaretc.

 en médecine :

En médecine, un ersatz est un substitut de moindre qualité d’une substance pharmaceutique. Attention, il ne faut pas opérer d’amalgame avec les médicaments génériques qui ne sont surtout pas des ersatz mais de vrais médicaments utilisant les mêmes molécules que celles brevetées, mais tombées dans le domaine public.

en philosophie :

En philosophie, un ersatz est un élément représentatif d’un tout non significatif de ce tout. Il s’agit d’une parcelle, d’un morceau, d’un détail, qui, considéré individuellement, représente l’ensemble de manière insignifiante, déformée par réduction ou simplification et faisant abstraction de la relativité du tout.

en psychologie :

C’est la façon dont on satisfait au pis-aller un désir dont le but est inaccessible. Dans nos rêves et nos rêveries, nous sommes à l’abri des démentis du réel. La littérature, les arts plastiques, le théâtre, le cinéma, la télévision et l’internet nous offrent de l’imaginaire à consommer comme ersatz, des manques dont nous souffrons dans notre vie. Les rois, les héros, les princes et princesses, les acteurs, les chanteurs, les individus lancés de nos jours par la presse à scandale jouissent d’une vie que beaucoup de leurs admirateurs ne peuvent se permettre. Ce sont avant tout nos désirs sexuels et agressifs qui renvoient à des ersatz. Les sports-spectacles, les comptes rendus d’audience de procès criminels, les reportages de guerre ou de faits délinquants fictifs comme ceux des romans policiers apaisent les tendances agressives de l’individu. Le commerce du sexe et la pornographie, de même que le voyeurisme quotidien vécu en regardant des vêtements dénudant certaines parties du corps, endiguent l’aspiration à une sexualité réelle mais surtout celle considérée comme perverse. Beaucoup d’actes qui sont des ersatz ne sont pas considérés comme tels. Sigmund Freud fut le premier à découvrir, dans certains symptômes d’hystérie et de névroses, la manifestation de tendances sexuelles. Le refoulement dans ces cas a rendu la sexualité méconnaissable mais la pulsion se maintient à travers le symptôme. Le conflit qui, ici, est devenu maladie, peut s’exprimer chez des êtres sains occasionnellement ou de manière habituelle par des actes compulsifs ou symptomatiques comme le fait de se ronger les ongles, de se curer le nez, de se tripoter les vêtements ou autres marottes.

sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ersatz
http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=5986
http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=ersatz

Le vilain secret de la crise …

par Antony C. Sutton.

“Les financiers de Wall Street ont toujours désiré s’étendre le plus possible et s’organiser à l’échelle globale… Les gouvernements du monde doivent être socialistes afin que le pouvoir de fait soit aux mains des banquiers”.

Il y a toujours assez de pouvoir d’achat pour les buts de guerre PARCE QUE les biens créés sont détruits. Ainsi la sous-consommation peut être ordonnée au nom du patriotisme, tandis que la surproduction est liquidée.

Il ne s’agit point de mettre au pilori les banquiers actuellement inconscients, mais de considérer les faits. Les faits sont les suivants, ils crèvent les yeux: l’usure à l’argent négatif conduit à fournir toujours assez d’argent pour la guerre, la mort et la destruction et jamais assez pour la paix, la vie et la construction. Plus la guerre est terrible, dévastatrice, plus de pouvoirs d’achat sont créés, plus le flot d’argent-négatif s’enfle ainsi que les bénéfices des usuriers. Mais ce gonflement ne peut avoir lieu avec des biens qui encombreraient le marché, puisque les salaires sont toujours insuffisants pour les acheter, et ne peut avoir lieu que dans un seul cas, celui de la destruction délibérée des stocks. Le système ne fonctionne avec “efficience” que si l’on détruit des biens réels. Il conduit implacablement à la guerre.

“Donnez-moi la possibilité d’EMETTRE LA MONNAIE D’UNE NATION et je me soucie fort peu de QUI FAIT SES LOIS”…

Mayer Amschel Rothschild
(Fondateur de la dynastie)

 

source : http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-le-vilain-secret-de-la-crise—–.aspx?article=4302295824G10020&redirect=false&contributor=denissto&mk=2